Maroc : M6 paralyse le Comité d’El-Qods et trahit la cause

Maroc, Palestine, Sahara Occidental, Israël, Comité Al Qods, normalisation,

Le Maroc, l’alter-ego d’Israël depuis la marche qui lui avait permis d’envahir le Sahara occidental et d’annexer ses territoires, est devenu aujourd’hui le nervi des sionistes et leur porte-parole dans la région. Sa souveraineté est aujourd’hui sérieusement compromise comme l’appréhendent de nombreux défenseurs des droits de l’Homme et des militants anti-normalisation qui ne ratent aucune occasion pour dénoncer la soumission du gouvernement Akhenouch, du palais royal et de certains cercles proches de la famille aux désidérata de l’entité sioniste.

L’à-plat-ventrisme du palais royal a, aujourd’hui, atteint son paroxysme, à la faveur du silence complice du commandeur des croyants, président du comité El-Qods face aux atteintes à la mosquée Al-Aqsa et à la ville sainte perpétrées par des colons orthodoxes, des personnalités politiques à l’instar de Ehud Barack ou encore le rabbin Yehudah Joshua Glick un député qui représente le courant ségrégationniste au Knesset.

Cette provocation israélienne intervient à l’occasion de la marche des drapeaux qui célèbre la création de l’État d’Israël. Elle est un véritable déni à la légalité internationale qui ne reconnait pas l’annexion d’El-Qods par l’entité sioniste. Elle intervient également alors que le commandeur des croyants, président du comité El-qods se complait dans un silence complice. Et que pourrait-il dire lui qui a arrimé sa politique étrangère au train de la diplomatie israélienne qui fait de l’annexion des territoires occupés un principe, des crimes de guerre un « hobby », et de la négation des droits de l’Homme une doctrine ? Il faut savoir que Naftaly Bennet, le Premier ministre israélien a lancé un véritable défi à la communauté internationale en affirmant qu’il fait le serment, à l’occasion de cette journée, de refuser toute partition d’El-Qods, capitale éternelle d’Israël. Quelle sera la réaction de la communauté internationale qui ferme les yeux sur les atteintes aux droits de l’Homme des peuples Palestinien et Sahraoui et quelle sera la réaction des pays arabes qui ont vendu leur âme au diable en acceptant une normalisation, sans condition, de leurs relations diplomatiques avec l’État hébreu ?

La complicité des Occidentaux dans la négation des droits du peuple palestinien est évidente et leur soutien à la politique expansionniste du Maroc l’est encore plus. Le commandeur des croyants qui a paralysé le Comité El-Qods porte la responsabilité historique dans la énième trahison de la cause du peuple palestinien.

Le peuple marocain n’est pas dupe et il refuse de faire carpette devant les colombes et les faucons du Likoud. Il crie chaque jour son soutien à la cause du peuple palestinien et quels que soient les subterfuges du palais et son makhzen ou la répression sa révolte lui permettra de s’affranchir un jour, du joug qui l’empêche de jouir de son indépendance et qui hypothèque sa souveraineté.

Slimane B.

Le Courrier d’Algérie, 02 juin 2022

#Maroc #Israël #Normalisation #ComitéAlqods #Palestine #SaharaOccidental