Sultana Khaya remporte son bras de fer contre le Maroc

Sahara Occidental, Maroc, Sultana Khaya,

Selon un média espagnol, « la militante sahraouie des droits de l’homme Sultana Khaya a atterri à l’aéroport de Gran Canaria mercredi. Elle était assignée à résidence depuis plus d’un an et demi dans sa maison de Boujdour, au Sahara occidental occupé par le Maroc, sous la contrainte des autorités et des colons marocains ».

« D’après Amnesty International, « les autorités ne leur ont montré aucun mandat d’arrêt ou décision de justice et ne les ont pas informés des raisons de leur détention, se contentant de leur dire verbalement qu’il leur est interdit de quitter leur maison », ajoute la même source.

La même source indique que « Khaya a déclaré avoir été violée par les forces de police et les colons marocains à plusieurs reprises. Elle affirme également avoir été forcée de se faire injecter des produits chimiques dans le corps. Malgré cela, la Sahraouie a poursuivi sa protestation, sortant dans la rue pour être filmée par des activistes sahraouis qui envoient les images en dehors des territoires occupés, l’une des zones où il est le plus difficile pour la presse internationale et les observateurs internationaux d’entrer et de mener leur activité ».

Lire aussi : Le site Qantara interviewe Sultana Khaya

Lire aussi : Un gros camion percute la maison de Sultana Khaya

Lire aussi : Sultana raconte le terrible sort que lui inflige le Maroc

#SaharaOccidental #Maroc #SultanaKhaya