Sahara Occidental : Parfum de scandale à la Minurso

Sahara Occidental, Maroc, ONU, MINURSO, Alexander Ivanko, corruption,

Son responsable est accusé d’être corrompu par le Maroc : Parfum de scandale à la Minurso

Le premier responsable de la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara Occidental (MINURSO) fait face à des graves accusations. Le russe Alexander Ivanko, représentant du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara Occidental et chef de la MINURSO, aurait acquis un bien immobilier à Laayoune occupée. Est-ce éthique ou légal?

Interrogé par les journalistes, le porte-parole de l’ONU s’est montré très évasif sur le sujet. Il est légal pour les membres du personnel de l’ONU d’acheter des biens…Je ne poursuivrais pas sur le sujet », a-t-il répondu aux journalistes.

La crédibilité de la MINURSO en prend un sérieux coup
Parfum de scandale à la MINURSO. Un article d’Abla Chérif à lire dans la version papier du Soir d’Algérie

Le Soir d’Algérie, 29 mai 2022

LIRE AUSSI : Corruption scandaleuse au bureau du HCDH à Genève

LIRE AUSSI : L’ONU et la mauvaise gestion de la question du Sahara occidental

LIRE AUSSI : Intérêts économiques et géostratégiques empêchant la célébration du référendum au Sahara Occidental

#SaharaOccidental #Maroc #ONU #MINURSO #Alexander_Ivanko #Corruption