Les plus grandes victoires dans les ligues européennes, championnat d’Algérie

Algérie, FAF, football,

A l’heure où l’ambiguïté atteint son paroxysme sur le sort de la Fédération Algérienne de Football et de l’homme le plus proche pour présider la FAF, les différents championnats nous ont éclipsés avec plusieurs scandales, à l’instar des scandales qui ont eu lieu en deuxième division, dans lesquels l’éthique sportive est tombée au plus bas au moins au cours des quatre derniers tours, puis le résultat de la catégorie honorifique des régions moyennes est apparu entre l’Espérance Al-Hamiz et la jeunesse d’Ain Taya, pour se transformer en une blague largement diffusée par les gens quand l’équipe de l’Espérance a écrasé son adversaire avec 19 buts à zéro.

On a prétendu que l’adversaire jouait avec, ce qui est une nouvelle insulte aux joueurs du concurrent qui, quel que soit leur niveau, ne sont pas censés perdre avec six et sept buts, d’autant plus que l’Algérie ces dernières années est devenue célèbre pour la futilité de ses attaque, et parfois un joueur de haut niveau est incapable de marquer pendant des mois devant une surface de but vacante, comme c’est arrivé à Bagdad Bounedjah récemment, sans parler de l’équipe de Hamiz qui a marqué 19 buts en quatre-vingt-dix minutes.

L’équipe d’Algérie connaît une crise d’attaquants et un problème de buteur, Riyad Mahrez n’a marqué que 11 buts en Premier League anglaise cette année, dont quatre sur penalty, et le meilleur buteur est Andy Delort, qui a marqué 18 buts en Ligue française et classé cinquième en France, et même Bagdad Bounedjah n’a pas pu être le meilleur buteur d’Al-Sadd dans la Ligue du Qatar, ce qui a fait le résultat de 19 à zéro, une farce approchant le crime dans une division qui est censée porter son nom, qui est «l’honneur» qui se prépare à monter dans les premières divisions et des équipes distraites aux joueurs, et non pour des scènes aussi sales.

Les Algériens se souviennent dans les années 70 du siècle dernier de la victoire de l’Ittihad El Djazair (Union Sportive d’Alger) contre l’Association d’Oran (Association Sportive d’Oran) par 11 à zéro, et avec les résultats des huit buts historiques de la jeunesse de Belcourt , à Annaba devant les Rouges et les Annasser (Alger) face au MC Constantine, et d’autres grands résultats d’Electronic Tizi Ouzou, mais le numéro 19 ne s’est jamais produit dans l’histoire du football algérien toutes catégories, divisions et tranches d’âge, et le résultat de 10 à zéro restera pour les équipes dynamiques de l’Algérie en Coupe d’Afrique des Coupes, qui est le plus gros résultat réalisé par une équipe algérienne contre un concurrent africain.

Dans le championnat anglais, célèbre pour son excitation et ses buts pluvieux, le résultat de l’année 2019 réalisé par Leicester City, après que Mahrez a quitté l’équipe, lors de l’ouverture de la Premier League anglaise neuf à zéro contre Southampton, le plus grand avec ce qui s’est passé en 1994 grâce à Manchester United, qui a obtenu le même résultat contre Ipswich Town, En Allemagne, le résultat de l’année 1978 demeure, avec le Borussia Mönchengladbach s’imposant 12-00 contre le Borussia Dortmund, le plus gros score de la Bundesliga.

Étrangement, le plus grand résultat de la Ligue espagnole a été contre Barcelone, qui a perdu en 1931 contre l’Athletic Bilbao par 12 contre un, tandis que l’Italie, depuis la création de la ligue en elle, a maintenu son jeu défensif, et le plus grand résultat de l’histoire. de l’Italie est resté sept à un qui a été atteint à plusieurs reprises, et le dernier a été réalisé par le club d’Atlanta.

Echouroukonline, 25 mai 2022

#Algérie #Football #FAF