Maroc : Lalla Salma, espionnée via Pegasus puis assassinée?

Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, prince héritier, Pegasus, espionnage, Mohamed Mediouri,

Fin 2017, la prince Lalla Salma, l’épouse du roi du Maroc, Mohammed VI, a subitement disparu de la vie publique. La mère du prince héritier, Moulay El Hassan, a cessé de participer aux événements caritatifs, activité dont elle est pourtant coutumière, elle qui dirige une fondation consacrée à la lutte contre le cancer. Du jour au lendemain, Salma Bennani, de son nom de jeune fille, s’est éclipsée de la scène publique. Près de 4 ans après, son nom apparaît dans les listes des victimes du programme d’espionnage Pegasus. La question est alors sur tous les lèvres: Mohammed VI a-t-il fait espionner son épouse? Nous savons que pour Mohammed VI la famille royale est une ligne rouge. Son beau-père, Mohamed Mediouri en sait quelque chose. Il a été agressé en plein cœur de la ville de Rabat pour avoir osé se rendre au Maroc. Mohammed VI n’a jamais avalé la pilule du mariage de sa mère avec le garde du corps de son père, Hassan II.

Le 6 octobre 2019, le New Zealand Herald évoquait, dans un article détaillé, l’histoire de sa disparition dont voici le texte intégral:



Une « princesse fantôme » : le mystère de l’épouse disparue du roi du Maroc

C’est une princesse et une mère qui a défié le statu quo royal depuis qu’elle est tombée amoureuse d’un membre riche d’une famille royale. Avec son style caractéristique et son esprit indépendant, l’humanitaire déclarée a entrepris de moderniser le rôle des femmes à la cour royale.

Vous pensez que je parle de Meghan, duchesse de Sussex ? Détrompez-vous. Rencontrez la princesse Lalla Salma, épouse du roi du Maroc et mère du prince héritier qui est aimé dans son pays.

Cependant, le mystère l’entoure, ayant été surnommée la « princesse fantôme » après avoir disparu de la vue du public il y a près de deux ans, rapporte news.com.au.

Il y a des photos Instagram floues, des rumeurs tourbillonnantes et des théories concurrentes. La question persistante est, où est la princesse « disparue » du Maroc ?

Tradition bloquante

C’est une histoire aussi ancienne que le temps : un garçon rencontre une fille, le garçon se révèle être le futur roi, le couple tombe amoureux et se marie avec le mariage massif requis. La Salma Bennani de l’époque a rencontré son futur mari, le roi Mohammed, en 1999 lors d’une fête. Elle était une étudiante en génie informatique qui avait été élevée par sa grand-mère. Il avait été couronné après avoir succédé à son père autocratique après un règne despotique de 38 ans.

Après s’être mariés en 2002, la nouvelle princesse Lalla Salma et son mari ont rompu avec la tradition marocaine de longue date qui excluait les épouses royales de la vue du public. (Leurs photographies et même leurs noms n’avaient jamais été révélés publiquement auparavant.)

Au lieu de cela, Lalla Salma a adopté une approche beaucoup plus moderne de la vie, œuvrant pour la prévention du VIH/sida en Afrique, fondant sa propre association caritative contre le cancer et devenant ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé. En 2016, lorsque Michelle Obama s’est rendue en Afrique, elle a rencontré Lalla Salma pour discuter de l’éducation des femmes.

En cours de route, elle a également rempli le devoir d’épouse royale requis de fournir un héritier et un remplaçant, à savoir le fils du prince héritier Moulay et sa fille la princesse Lalla.

Selon certaines informations, la famille de Mohammed n’a pas été impressionnée par son approche beaucoup plus libérale de la vie royale, notamment en portant des pantalons en public et en évitant le foulard dans le pays musulman.

Palaces et 2 millions de dollars en nourriture pour animaux

Bien que la famille royale marocaine ne reçoive pas le même niveau d’attention en Occident que, disons, ses homologues britanniques, elle profite d’une vie beaucoup plus luxueuse. Les estimations placent la valeur nette du roi Mohammed entre 5 milliards de dollars et 29 milliards de dollars, il suffit donc de dire qu’ils jouissent d’une existence décadente.

En 2005, il a été révélé que le roi et sa famille coûtaient au peuple marocain la somme étonnante de 263 millions de dollars par an, dont 1,8 million de dollars dépensés en nourriture pour animaux de compagnie. Il possède 12 palais à travers le monde, tous perpétuellement maintenus à 17 degrés et entièrement dotés en personnel, et il en visite rarement beaucoup. On pense que sa propriété préférée est un immense château français, et son amour des voitures de luxe est bien connu. (Il a été rapporté qu’il a piloté une fois son Aston Martin de Rabat à Londres, et certains matins, il a une douzaine de ses véhicules les plus chers devant lui afin qu’il puisse choisir celui qu’il veut pour la journée.)

La dame disparaît

La princesse Lalla Salma était fréquemment présente sur la scène royale internationale, notamment en assistant au mariage du duc et de la duchesse de Cambridge en 2011. Bien qu’elle soit une figure très populaire dans son pays d’origine et qu’elle voyage régulièrement à l’étranger, la dernière fois qu’elle a été vue en public, c’était fin 2017.

Et puis… plus rien.

Pendant près de deux ans, la localisation et le statut de la princesse ont été vivement débattus. Avait-elle bouleversé le roi et était-elle cachée derrière les portes du palais ? Le couple avait-il divorcé ? Vivait-elle en exil aux États-Unis ?

Même les diplomates étrangers auraient été laissés dans l’ignorance de la situation.

Lorsque Harry et Meghan, le duc et la duchesse de Sussex, ont visité la nation nord-africaine en février de cette année, ils ont rencontré le roi Mohammed, aujourd’hui âgé de 56 ans, et le prince héritier Moulay. Il n’y avait aucun signe de Lalla Salma, aujourd’hui âgée de 41 ans.

La belle-mère

Si Mohammed avait été mécontent de sa femme et avait agi en l’enfermant, il y avait un précédent. Selon un rapport du Times, on pense que le roi a gardé sa mère dans un palais, bien que plus tard, il aurait cédé et lui aurait donné la permission de vivre en exil en France.

Silence des médias

Le black-out de la presse s’ajoute au mystère entourant la disparition de Lalla Salma. Contrairement au Royaume-Uni où la couverture du clan Windsor domine les tabloïds, la presse marocaine est impitoyablement réglementée. (Il se classe actuellement au 135e rang mondial pour la liberté de la presse.) Alors qu’il y a eu des murmures sur la disparition notable de Lalla Salma de la vie publique, le palais a refusé de commenter.

Lorsqu’un site Web marocain a publié un article réprimandant Lalla Salma, l’accusant d’avoir une « attitude trompeuse » et un « ego démesuré », il a été largement admis qu’il l’avait fait avec l’approbation du roi.

Observations européennes

Au cours des mois et des années qui ont suivi, la princesse a été aperçue en dehors de son pays d’origine, y compris des informations selon lesquelles elle s’était rendue à Portofino avec sa fille en 2018 et avait navigué autour des îles grecques avec son fils en juillet de cette année dans un yacht qui coûte 1 million de dollars. -par semaine.

Une théorie qui a fait l’objet de rumeurs est que le couple s’est séparé et se dispute la garde et qu’elle n’a pas été autorisée à voyager avec ses deux enfants, bien que cela ait été réfuté lorsqu’elle a été aperçue avec le jeune prince et la princesse à New York.

En avril, une image floue prétendant être celle de Lalla Salma et de sa fille en train de dîner à Marrakech a fait surface, bien qu’il n’ait, encore une fois, jamais été confirmé qu’il s’agissait bien d’elle.

Rumeurs de divorce

Plus tôt cette année, le magazine espagnol Hola! a affirmé que Lalla Salma et le roi avaient divorcé discrètement, mais toute la situation reste entourée de mystère. Malgré des rapports similaires, sa page Wikipedia la répertorie toujours comme la « princesse consort du Maroc » et comme l’épouse du roi Mohammed.

Le King est un utilisateur dévoué de Facebook. Bien que son flux soit parsemé de photos franches de lui en train de manger, de travailler et de ses enfants, Lalla Salma est introuvable. Pour une femme qui a résisté à la tradition et tracé sa propre voie, sa disparition dramatique de la vie publique est surprenante, et ce mystère est loin d’être résolu.

#Maroc #LallaSalma #MohammedVI #Pegasus #Espionnage