« Alger peut compter sur le soutien militaire de la Russie »

Algérie, Russie, Viktor Bondarev, armement russe,

L’Algérie en tant que partenaire prioritaire peut compter sur le soutien technique et matériel de la Russie pour le développement de son armement afin de préserver son indépendance et son intégrité, notamment en cette période d’instabilité à l’échelle mondiale. C’est ce qu’a déclaré mardi soir au Jeune Indépendant, le colonel-général Viktor Bondarev, président de la Commission de défense et de sécurité au Conseil de la Fédération de l’Assemblée fédérale de Russie qui effectue une visite en Algérie.

M. Bondarev a fait savoir au cours d’un entretien accordé au Jeune Indépendant, lors d’une cérémonie organisée en son honneur par l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev à sa résidence, que la Russie et l’Algérie travaillent actuellement pour le développement de leur coopération militaire, soulignant que la Russie est prête à faire profiter davantage la partie algérienne de l’expérience de ses spécialistes pour l’entretien et la réparation du matériel militaire russe.

« L’Algérie, qui fait face à de nombreux défis sécuritaires, est appelée constamment à œuvrer au développement de son armement », a-t-il souligné, rappelant le rôle stratégique de l’Algérie dans la stabilisation de la région maghrébine et du Sahel.

“L’Algérie a une armée qui veille à la paix et à la stabilité de la région et apporte une contribution majeure à la communauté internationale dans la lutte contre l’insécurité et le règlement des conflits notamment dans son voisinage “, a poursuivi M. Bondarev.

L’ancien commandant des forces aérospatiales russes s’est dit satisfait des rencontres avec les responsables algériens organisées lors de sa première journée de la visite, qu’il a qualifié de très concluante.

“Les récents contacts entre les président Abdelmadjid Tebboune et Vladimir Poutine ont consacré la qualité des relations fraternelles et stratégiques entre l’Algérie et la Russie”, a-t-il ajouté.

Viktor Bondarev, accompagné d’une importante délégation, est en visite de quatre jours à Alger à l’invitation du Conseil de la nation, en vue de renforcer et intensifier les relations et la coopération algéro-russes dans le domaine sécuritaire.

Cette visite, qui coïncide avec le 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Russie, permettra de redynamiser le protocole de coopération parlementaire signé entre le Conseil de la nation et le Conseil de la Fédération de l’Assemblée fédérale de Russie, le 13 mai 2014, et notamment du mémorandum d’entente conclu entre les administrations des deux institutions le 11 décembre 2010. La dernière visite de Viktor Bondarev en Algérie remonte à novembre 2018.

Interrogé sur la question ukrainienne, le haut responsable russe a expliqué que l’opération spéciale russe vise la dénazification de l’Ukraine, déplorant l’usage de civils innocents comme bouclier par les nazis ukrainiens. “Ces agissements irresponsables ne font que retarder l’avancée de l’armée russe, dont la priorité demeure la préservation de la vie des civils.”, a-t-il expliqué.

« L’armée russe travaille d’une manière sélective lors des opérations militaires afin d’épargner les civils utilisés comme bouclier par les nazis ukrainiens », a-t-il fait observer, précisant que les frappes russes sont minutieusement étudiées.

Bondarev n’a pas manqué également de mettre en exergue « la suprématie de l’armement russe, face aux armes occidentales fournies massivement aux ukrainiens », une suprématie confirmée par les succès réalisés lors de l’opération spéciale en Ukraine.

Le 24 février dernier, la Russie a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine visant à démilitariser et dénazifier ce pays voisin, et surtout défendre les républiques de Donetsk et de Lougansk. Cette opération est intervenue une semaine (le 17 février) après les début des bombardements massifs.

Mohamed Mecelti

Le Jeune Indépendant, 18 mai 2022

#Algérie #Russie #Ukraine