Au revoir l’Algérie, bonjour le Qatar

Espagne, Pedro Sanchez, gaz, Maroc, Algérie, Qatar,

L’un des effets secondaires de la guerre a été une bataille géopolitique non déguisée autour du gaz. L’Espagne, heureusement éloignée sur la carte de la Russie, avait l’Algérie comme principal partenaire énergétique. Mais pour Sánchez, il était difficile de retrouver l’amitié avec le Maroc et de ne pas voir le gaz algérien en danger.

Ainsi, le Qatar, l’une des principales puissances énergétiques mondiales, est devenu notre nouveau meilleur ami. L’échiquier énergétique bouge.

Source : 20 minutes, 18 mai 2022

#Espagne #Algérie #Gaz #Qatar #Maroc #PedroSanchez