Maroc : L’économie respire avec le retour des touristes

Maroc, tourisme, économie, Marrakech,

Le son du tambourin est de retour à Marrakech. La haute saison arrive bientôt et les visiteurs sont impatients de retourner au Maroc et dans les ruelles étroites de ses vieilles villes classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les vendeurs de jus de fruits, les propriétaires de magasins d’artisanat et d’autres travailleurs ont perdu leur pouvoir d’achat pendant la pandémie. En effet, le secteur du tourisme a été malmené par les restrictions strictes du royaume et la fermeture des voyages.

Les frontières aériennes du Maroc ont rouvert le 7 février, ouvrant la voie à un long chemin vers la reprise.

« Une fois les aéroports ouverts, les affaires ont repris et les commerçants ont pu se remettre au travail , raconte Abdellah Bouazri, un vendeur d’artisanat. Ici, chaque magasin peut nourrir jusqu’à 6 familles, Dieu merci, les choses avancent .

L’ancienne ville du sud de Marrakech est réputée pour ses vues sur les gracieux bâtiments rouges adossés aux palmiers et aux montagnes enneigées.

Il a longtemps attiré des visiteurs, y compris des célébrités de Madonna au designer français Yves Saint Laurent.

Le Maroc a accueilli 13 millions de touristes en 2019. En 2021, ce chiffre est tombé à seulement 4 millions. Les guides touristiques comme Hassan Achouchat, sont optimistes quant à l’avenir : « Après l’ouverture des frontières maritimes et aériennes, le tourisme a redémarré. Nous souhaitons le meilleur pour ce pays et c’est pourquoi nous devons préserver nos traditions et notre patrimoine, notamment en ville ». de Marrakech qui est considérée comme le principal pôle touristique du Maroc. »

La touriste française Marie est heureuse d’être de retour :  » On connaît Marrakech depuis longtemps, on est venus avant le Covid et on est là maintenant, c’est toujours très vivant. « 

Et personne ne la réfutera. Les charmeurs de serpents sont de retour sur la célèbre place Jamaa El-Fna de Marrakech, où les touristes se pressent à nouveau. Selon les chiffres officiels, les recettes touristiques du Maroc au premier trimestre 2022 ont augmenté de 80% par rapport à la même période l’an dernier. L’Organisation de coopération et de développement économiques a estimé que la contribution du tourisme au PIB du Maroc a atteint 6,9 % en 2018.

Par Lauriane Noelle Vofo Kana avec AFP

Africanews, 18 mai 2022

#Maroc #Tourisme #Economie