Mauritanie: La bourde du MAE espagnol

Mauritanie: La bourde du MAE espagnol -José Manuel Albares, Mohamed Salem Ould Merzoug, Maroc, Etat Islamique, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed,

Décidément, le ministre espagnol des affaires étrangères n’a pas de chance. Après l’ouragan qui l’a secoué suite à l’alignement de Pedro Sanchez aux thèses du Maroc, José Manuel Albares s’est rendu à Rabat en vue de participer à la réunion sur la lutte contre le terrorisme de l’Etat islamiste où il a profité pour multiplier les contactes avec les différentes autorités présentes à cette occasion. Parmi celles-ci, Mohamed Salem O. Merzoug, le chef de la diplomatie mauritanienne.

Après la rencontre, Albares a souhaité en parler sur son compte Twitter, mais il ignorait le nom de son homologue mauritanien. Il pose la question à Google et ce dernier lui sort le nom du prédécesseur d’Ould Merzoug. Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, en l’occurrence. Cinq heures après, Albares a été prévenu sur sa bourde et a procédé immédiatement à la suppression du twit en question dont nous avons gardé la capture.

LIRA AUSSI : Un lapsus d’Albares applaudi au Maroc et critiqué en Algérie

LIRE AUSSI : Algérie-Espagne: Josep Borrell à la rescousse d’Albares

LIRE AUSSI : Algérie-Espagne : Bourde médiatique d’Albares et crise croissante

#Espagne #Mauritanie #Maroc #EtatIslamique #MohamedSaled_ould_Merzoug #Ismail_ould_Cheikh_ahmed

Be the first to comment

Leave a Reply