Italie: La Méditerranée pour remplacer le gaz russe

Italie: La Méditerranée pour remplacer le gaz russe – Algérie, Libye, Afrique, Europe, Forum Ambrosetti, transition énergétique, Ukraine,

(Bloomberg) — Le Premier ministre italien Mario Draghi souhaite approfondir les liens et le commerce avec des pays méditerranéens tels que l’Algérie et la Libye, qui sont des partenaires clés dans la ruée de l’Italie pour remplacer les importations énergétiques russes.

Draghi a signé le mois dernier un accord pour augmenter les livraisons de gaz en provenance d’Algérie et souhaite renforcer la stabilité en Libye, autrefois un partenaire énergétique clé qui a été en proie à des conflits internes. L’Italie peut devenir une plaque tournante cruciale reliant les réserves de pétrole et de gaz en Afrique et dans le bassin méditerranéen au reste de l’Europe.

« Nous devons renforcer la coopération énergétique entre les pays méditerranéens », a-t-il déclaré dans un discours au Forum Ambrosetti à Sorrente, en Italie. « Nous voulons accompagner la transition énergétique dans toute la région. »

L’Italie prévoit de dépenser 1,5 milliard d’euros (1,56 milliard de dollars) pour moderniser les ports du sud du pays et promouvoir davantage de commerce en Méditerranée. Draghi s’est également engagé à travailler à l’augmentation des approvisionnements alimentaires, car l’arrêt des expéditions de céréales en provenance d’Ukraine est une menace pour la « stabilité en Afrique et au Moyen-Orient », selon Draghi.

Financial Post, 13 mai 2022

#Italie #Gaz #Europe #Russie #Ukraine #Méditerranée #Algérie #Libye

Be the first to comment

Leave a Reply