Marzouki met en garde contre les conflits entre Tunisiens

Marzouki met en garde contre les conflits entre Tunisiens

Moncef Marzouki a déclaré que le président tunisien sortant continue de désintégrer « l’Etat tunisien démocratique moderne »

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki a mis en garde jeudi contre le danger de conflits internes entre Tunisiens à la suite des mesures du président tunisien Kais Saied.

Dans un communiqué, il a déclaré que Saied continue de désintégrer « l’Etat tunisien moderne démocratique » car il croit qu’un nouvel ordre mondial aura lieu.

Marzouki a déclaré qu’à la lumière des appels des partisans de Saied à se rassembler les 8 et 15 mai, il a mis en garde contre les combats entre Tunisiens.

« Tout cela se produit à cause d’une personne (le président tunisien) et de quelques mercenaires qui servent sa catastrophe continue en établissant une constitution digne d’un homme illégitime et inefficace », a ajouté Marzouki.

La Tunisie est en proie à une profonde crise politique depuis le 25 juillet 2021, date à laquelle Saied a limogé le gouvernement, suspendu le parlement et pris le pouvoir exécutif, dans un geste décrié par les opposants comme un « coup d’État ».

Le pays d’Afrique du Nord traverse également une grave crise économique aggravée par la pandémie de coronavirus au milieu de la guerre russe en cours contre l’Ukraine.

* Écrit par Ahmed Asmar à Ankara

Anadolou, 05/05/2022

#Tunisie #KaisSaied #MoncefMarzouki