Emmanuel Macron boude le Maroc

Emmanuel Macron boude le Maroc – Espionnage, Pegasus, Mohammed VI, Espagne, Pedro Sanchez, Algérie,

Après sa réélection, Emmanuel Macron s’entretient avec sept dirigeants étrangers de la Turquie, l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Sénégal ou l’Algérie notamment – pour faire le point et relancer les relations après sa réélection tout comme les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa, sénégalais Macky Sall, égyptien Abdel Fattah al-Sissi, algérien Abdelmadjid Tebboune, mauritanien Mohamed Ould Ghazouani et comorien Azali Assoumani.

Fait marquant : Le roi Mohammed VI ne figure pas dans la liste malgré le clin d’œil lancé par Maroc Hebdo sous le titre de « Le Maroc, socle de la politique française au Maghreb ».

En effet, le président français boude le Maroc depuis le scandale d’espionnage avec le logiciel israélien Pegasus. Le téléphone portable du locataire de l’Elysée figurait parmi les cibles des services secrets de Sa Majesté.

Un scandale dans les feux ont été rallumés par le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez. Depuis plusieurs jours, l’affaire fait la une des journaux ibériques. Selon The Guardian, en plus du téléphone de Sanchez, plus de 200 personnalités espagnoles ont été espionnés par le Maroc.

LIRE AUSSI : Pegasus: 5 ministres français espionnés par le Maroc?

LIRE AUSSI : Espionnage: Macron demande des comptes au Maroc

LIRE AUSSI : Pedro Sanchez espionné via Pegasus : L’ombre du Makhzen

#Maroc #France #MohammedVI #Macron #Pegasus #Espionnage #Algérie