Pedro Sanchez espionné avec Pegasus. Le Maroc, impliqué?

Pedro Sanchez espionné avec Pegasus. Le Maroc, impliqué? – Margarita Robles, NSO Group,

Pedro Sánchez et Margarita Robles ont été espionnés en 2021 avec Pegasus. Le gouvernement a annoncé ce lundi que les téléphones du chef de l’exécutif et du ministre de la défense étaient infectés par ce logiciel, selon deux rapports du Centre national de cryptologie. Plus précisément, le téléphone portable de M. Sánchez a été mis sur écoute deux fois en mai 2021 – plus de 2,6 gigaoctets d’informations ont été obtenus – et celui du ministre de la défense une fois en juin de la même année.

« Nous sommes absolument certains qu’il s’agit d’une attaque externe, et qu’il s’agit d’une infection externe, car en Espagne, toutes les interventions sont effectuées par des organismes officiels et avec une autorisation judiciaire. En l’espèce, aucune de ces deux circonstances ne s’est produite.

Dans les deux interventions, un « certain volume de données a été extrait des deux téléphones », a déclaré M. Bolaños. Plus précisément, 2,6 gigaoctets de données ont été obtenus du téléphone portable de Sánchez lors de la première intrusion et 130 mégaoctets lors de la seconde. Dans le cas de Robles, le vol d’informations était moindre, seulement 9 mégaoctets. Cependant, le gouvernement ne sait pas, pour le moment, quelles informations ont été volées et, par conséquent, à quel point elles étaient sensibles.

Pour rappel, le Maroc a été accusé d’avoir espionné le téléphone portable du président français Emmanuel Macron. Depuis lors, les relations entre les deux pays traversent une période de froid.

Selon les données consultées par Forbidden Stories et « Le Monde », Rabat est l’un des plus gros utilisateurs du logiciel espion Pegasus, indique Le Monde dans son édition du 20 juillet 2021. L’Algérie est « très surveillée par le Maroc », précise la même source.

Source : El Periódico, 02/05/2022

#Espagne #PedroSanchez #MargaritaRobles #Pegasus #Espionnage #Maroc #Algérie