El Qods, ciment du monde arabe

El Qods, ciment du monde arabe – Palestine, ONU, Israël, Jérusalem,

La journée mondiale d’El Qods, célébrée annuellement chaque dernier vendredi du mois béni de Ramadhan, a été l’occasion pour les musulmans de manifester leur soutien aux Palestiniens en général et au Maqdessis en particulier. Cette année, la journée intervient dans un contexte particulier fait d’attaques et de violations répétées par les forces d’occupations et les colons contre la mosquée El Aqsa. Un contexte qui rappelle la nécessité de remettre la cause palestinienne au cœur des priorités de la nation arabo-musulmane. Aujourd’hui, plus que jamais soutenir, El Qods, ses habitants et tous les Palestiniens est un devoir moral et humain auquel nul pays arabe et musulman ne peut se dérober.

La résistance opposée par les Palestiniens et les habitants d’El Qods depuis un mois interpelle les consciences. Car si elle met la communauté internationale, ONU en tête, face à ses responsabilités de répondre avec force à l’appel du peuple palestinien et à son droit à la vie et à la justice, comme rappelé par l’Algérie lundi devant le Conseil de sécurité, il n’en reste pas moins que le reste et les dirigeants arabes ne sont pas exemptés de leur obligation à l’égard de la Palestine.

Les Palestiniens, au prix de lourds sacrifices, ont systématiquement déjoué les plans des sionistes qui pensaient, sur la base de la mise en œuvre de projets , tels «l’accord du siècle» et la normalisation de leurs relations avec certains pays arabes, qu’ils pouvaient reléguer la question palestinienne et la cause d’El Qods en second plan. 

En effet, alors que l’occupant tente de pousser à l’exode les principaux habitants d’El Qods et les contraindre à quitter la Palestine, en tuant et en opprimant afin d’atteindre l’objectif de changer l’histoire et le tissu démographique de la ville sainte de Qods occupée et procéder à une division temporelle et spatiale de la mosquée Al Aqsa , il fait face à une résistance héroïque. Mais elle ne suffit pas. Les Palestiniens ont besoin du soutien inconditionnel de tous les pays arabes et musulmans sans exception. Des pays qui doivent parler d’une seule voix pour défendre la cause palestinienne. Des pays qui doivent œuvrer aussi à la réunification des rangs et encourager les factions palestiniennes à mettre un terme à leurs divisions préjudiciables à la cause commune.

La Palestine ne doit être ni un fonds de commerce ni un champ de bataille pour les pays arabes et musulmans. C’est la cause de toute la Nation arabo-musulmane qui doit faire bloc pour restaurer le droit du peuple palestinien à établir son État indépendant avec Al-Qods Al-Sharif comme capitale, conformément à la légalité internationale.

El Moudjahid, 29/04/2022

#Palestine #Alqods #Jérusalem #AlAqsa