Pays Bas: Le bras long du Maroc inquiète selon l’AIVD

Pays Bas: Le bras long du Maroc inquiète selon l’AIVD – Migration, diaspora, espionnage, services secrets marocains,

L’AIVD (Service général de renseignement et de sécurité des Pays-Bas) publie aujourd’hui son rapport annuel. Le service a identifié divers dangers en 2021 qui menacent l’ordre juridique et la sécurité néerlandais. Il s’agit notamment de l’extrémisme violent de droite, du terrorisme djihadiste, de l’espionnage par des pays comme la Russie et la Chine et de l’ingérence de pays à forte diaspora.

L’AIVD écrit : « Les pays avec une grande diaspora aux Pays-Bas en particulier mènent des activités de renseignement ici afin de mieux comprendre et contrôler leur diaspora ».

Le Secret Service poursuit dans son rapport : « Ces activités peuvent viser à améliorer les relations avec la diaspora afin qu’elle puisse faire avancer ses intérêts à l’étranger. En échange de leur coopération , les personnes peuvent être récompensées , par exemple par une aide administrative ou une invitation à une fête à l’ambassade .

L’AIVD note en outre que « les activités de renseignement peuvent également viser à identifier les opposants (présumés) aux régimes afin d’étouffer les voix critiques à l’égard du régime. Par exemple, des informations sur les participants aux manifestations sont collectées.

Un expert de la politique marocaine qui a consulté Arif News confirme que le Maroc est également mentionné. Le bras long de Rabat est devenu plus visible ces dernières années, secrètement et ouvertement. Le mouvement de protestation à Arif et la solidarité qu’il a mobilisée aux Pays-Bas ont été une raison pour le régime marocain de surveiller et d’intimider les Néerlandais rifains critiques », selon notre source.

Arif News, 28/04/2022

#Maroc #PaysBas #Diaspora #Migration #Espionnage