France 24 et RFI disent que le Mali les a bannis pour de bon

France 24 et RFI disent que le Mali les a bannis pour de bon – France Médias Monde, Russie, Wagner, Sahel, Barkhane,

La junte au pouvoir au Mali a définitivement interdit les diffuseurs français RFI et France 24 après avoir allégué que l’armée de la nation sahélienne avait commis des abus, ont annoncé mercredi les chaînes de radio et de télévision.

France Médias Monde, la société mère publique de RFI et de France 24, a indiqué avoir reçu dans la journée une notification de l’autorité malienne de communication.

« France Médias Monde conteste fermement la décision définitive de suspension », ont indiqué les deux diffuseurs, a indiqué la société dans un communiqué.

Il a qualifié cette décision de « non fondée et arbitraire », ajoutant qu’il utiliserait tous les recours possibles pour faire annuler la décision.

Le gouvernement français avait qualifié la suspension temporaire initiale des chaînes de médias françaises par le Mali le 17 mars de grave atteinte à la liberté de la presse.

RFI (Radio France International) et France 24 couvrent largement l’actualité africaine et ont une forte audience dans l’ancienne colonie française.

L’interdiction de diffusion intervient après que les relations diplomatiques entre le Mali et son ancienne puissance coloniale, la France, ont plongé à leur plus bas niveau depuis des années au milieu de différends sur la démocratie et de la présence présumée de paramilitaires liés à la Russie dans le pays.

Le Mali a expulsé l’ambassadeur de France en janvier.

La junte, qui a pris le pouvoir en août 2020, a déclaré qu’il y avait eu de « fausses accusations » dans un rapport à la mi-mars dans lequel RFI diffusait les commentaires de victimes présumées d’abus par l’armée et le groupe de sécurité privé russe Wagner.

La junte malienne a également accusé Human Rights Watch (HRW) et Michelle Bachelet, la chef des droits de l’homme de l’ONU, d’avoir fait de fausses allégations contre le gouvernement.

Pays pauvre de 21 millions d’habitants, le Mali a été ravagé au cours de la dernière décennie par la violence islamiste.

Des milliers de soldats et de civils ont été tués et des centaines de milliers de personnes forcées de fuir leur foyer.

De plus, l’armée sous-équipée a souvent été accusée d’avoir commis des abus pendant le conflit brutal. Le gouvernement intérimaire dirigé par l’armée rejette régulièrement de telles accusations.

L’amitié croissante de la junte avec la Russie a aggravé les frictions avec la France, un allié traditionnel.

Paris a annoncé le mois dernier le retrait imminent de milliers de soldats déployés au Mali dans le cadre de la mission anti-jihadiste française au Sahel.

Big news network, 29/04/2022

LIRE AUSSI : Le Mali accuse l’armée française d’”espionnage” et de “subversion”

LIRE AUSSI : Pourquoi Barkhane quitte le Mali? Conséquences sur le Sahel

LIRE AUSSI : Mali: Le GSIM prétend avoir capturé un Russe de Wagner

#Mali #France24 #RFI #Sahel #Barkhane #Russie #Wagner