Affaire Hamraoui: un “proche” d’Aminata Diallo en garde a vue

Affaire Hamraoui: un “proche” d’Aminata Diallo en garde a vue – Aminata Diallo, Paris Saint-Germain, Eric Abidal, Hayet Abidal,

Un “proche” de la joueuse du Paris Saint-Germain Aminata Diallo est en garde a vue depuis mercredi matin dans l’affaire de l’agression de sa coéquipière Kheira Hamraoui en novembre 2021.

Interpellé mercredi matin a Paris, cet “ami” d’Aminata Diallo, “majeur” et “connu des services de police”, “aurait joué un rôle dans l’agression”, peut-on lire dans les colonnes d’Europe 1.

Un “proche” de la joueuse du Paris Saint-Germain Aminata Diallo est en garde a vue depuis mercredi matin dans l’affaire de l’agression de sa coéquipière Kheira Hamraoui en novembre 2021, a appris l’AFP de source proche de l’enquête. Le parquet de Versailles, sollicité par l’AFP, a confirmé une garde a vue en cours dans ce dossier.

L’avocate de Diallo explique ne pas avoir connaissance de l’ami placé en garde a vue

“Nous n’avons pas connaissance d’ami d’Aminata Diallo ayant été placé en garde a vue”, a réagi l’avocat de la joueuse, Mourad Battikh, auprès de l’AFP, assurant que sa cliente se tenait “a la disposition de la justice”. “Aminata Diallo, plus que quiconque, a envie que la lumière et la vérité soient faites autour de ce dossier”, a affirmé son conseil.

Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui avait été agressée a coups de barres de fer par deux hommes, devant Aminata Diallo. L’hypothèse d’une rivalité entre les deux joueuses, qui évoluent au même poste de milieu de terrain, avait été, dans un premier temps, envisagée.

Aminata Diallo et un de ses amis, incarcéré a Lyon, avaient été placés en garde à vue par la police judiciaire de Versailles avant de ressortir libres, sans charge retenue. Depuis, la relation de Hamraoui avec plusieurs de ses coéquipières s’est dégradée, ces dernières lui reprochant la garde a vue d’Aminata Diallo.

Hamraoui écartée de l’équipe première

Samedi dernier, une nouvelle altercation s’est produite lors de l’entraînement du PSG entre plusieurs joueuses et la milieu de terrain, selon une source ayant connaissance du dossier. A la suite de ces nouvelles tensions dans le vestiaire, la joueuse d’origine algérienne Kheira Hamraoui ne participera pas aux entraînements du Paris SG cette semaine, ni a la demi-finale retour de Ligue des champions samedi contre Lyon. Elle était déja absente du groupe pour le match a Lyon dimanche.

Le mois dernier, l’avocat de l’internationale française, Saïd Harir, avait dénoncé “une campagne de harcèlement et de dénigrement” menée par plusieurs joueuses contre sa cliente, dans un courrier adressé au PSG et consulté par l’AFP.

Abidal au cœur d’une vive polémique: son ex-femme “Hayet” prend sa défense

Alors qu’Eric Abidal est au cœur d’une vive polémique, Hayet a pris la parole. Sur Instagram, l’ex-épouse de l’ancien footballeur a choisi de le défendre coûte que coûte.

Pour Hayet Abidal, impossible de rester silencieuse. Même si elle est en instance de divorce avec Eric Abidal, après la révélation de son aventure extra-conjugale avec Kheira Hamraoui, elle a décidé de monter au créneau pour le défendre, peut-on lire dans les colonnes de Closer. Sur son compte Instagram ce mardi 5 avril, elle a poussé un énorme coup de gueule contre un “acharnement médiatique irrespectueux et ignoble”. “Cela dure depuis trop longtemps il est temps que ça s’arrête”, a ajouté Hayet Abidal, en légende de captures d’écran d’un message de Meliana Abidal, la fille de l’ancien couple. La raison de leur colère? Une révélation explosive d’El Confidencial. Dans un article, le journal espagnol révèle qu’aucun lien de parenté n’aurait été trouvé entre Eric Abidal et Gérard Armand, qui est le donneur de la greffe de foie que le footballeur a reçu au début des années 2010.

Un tribunal barcelonais enquête sur une possible affaire de trafic d’organes dont aurait donc bénéficié l’ex-joueur du FB Barcelone. “Ca m’a fait un choc. Je me suis demandé si j’avais bien compris l’article, a réagi le donneur dans les colonnes du Parisien. Parce qu’Eric est vraiment mon cousin germain. Son père est le frère de ma mère, et j’avais amené l’acte de naissance pour le prouver quand j’avais été convoqué a Barcelone au tribunal.” Dans cette affaire, le donneur s’est constitué partie civile, comme le révèlent nos confrères. “Quand l’affaire était sortie (en 2018), on s’était embrouillés. Je lui avais dit que ce n’était pas un homme. Depuis, plus rien. […] Je ne vais pas vous mentir, je savais qu’on allait en arriver la, a expliqué Gérard Armand. Depuis le début, c’est louche cette histoire. Je me suis dit, plus cette affaire prend du temps, plus c’est bizarre.”

Eric Abidal soutenu par ses proches

En story Instagram après la publication de cette enquête, la fille d’Eric Abidal a défendu son célèbre papa. “Je trouve honteux qu’après tant de dommages causés a mon père et a ma famille, des mensonges continuent a se répandre sur la greffe de mon père. Il semble que nous n’ayons pas tous suffisamment souffert pour que la presse continue d’ajouter de l’huile sur le feu”, a écrit la jeune femme. Et d’ajouter : “Depuis que j’ai 14 ans je vois cette nouvelle qui revient chaque année… Je ne veux pas que moi et mes petits frères et sœurs vivions dans un environnement dans lequel nous devons constamment nier cette fausse nouvelle”. Dans cette possible affaire judiciaire, Eric Abidal pourra donc compter sur le soutien indéfectible et précieux de sa famille, même de celle qui sera très bientôt son ex-épouse.

Kheira Hamraoui porte plainte pour “diffamation” et “injure”

Victime d’une agression a coups de barre de fer en novembre, Kheira Hamraoui a porté plainte la semaine dernière pour “diffamation”, “injure publique”, “menaces” et “atteinte a la vie privée”.

Selon Paris Match, la joueuse de football du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui, victime d’une agression a coups de barre de fer en novembre, a porté plainte la semaine dernière pour “diffamation, injure publique, menaces et atteinte a la vie privée”, a indiqué son avocat dans un communiqué transmis a l’AFP, qui a pu consulter les plaintes. “Outre les atteintes caractérisées a sa vie privée, de fausses informations la concernant sont régulièrement diffusées sur les réseaux sociaux”, a dénoncé Me Saïd Harir. “Ces affirmations mensongères alimentent les propos haineux et les menaces de mort qui lui sont adressés quotidiennement”, a-t-il ajouté.

Une de ses plaintes, déposées au parquet de Paris, vise l’influenceur Marc Blata, accusée par Kheira Hamraoui d’”atteinte a la vie privée”, “diffusion de fausses nouvelles”, “harcèlement” et “publication en vue d’influencer des décisions juridictionnelles”. Le journaliste indépendant Romain Molina est également visé, accusé de “harcèlement” et “publication en vue d’influencer des décisions juridictionnelles”. Une plainte contre X pour “menaces” et “menaces de mort” a également été déposée.

Kheira est une victime dans l’histoire

“Ces accusations sont très graves, je suis extrêmement choqué. A aucun moment je ne cherche a influencer une décision de justice. Dire que je fais le jeu des agresseurs est intolérable”, a rétorqué Romain Molina auprès de l’AFP, contestant toutes les accusations. Une autre plainte, cette fois avec constitution de partie civile et toujours déposée a Paris, accuse Marc Blata de “diffamation publique” et “injure publique” et Romain Molina de “diffamation publique”. Contacté sur Instagram, l’influenceur Marc Blata n’a pas répondu dans l’immédiat.

La joueuse internationale française reproche a Marc Blata une série de vidéos publiées sur les réseaux sociaux où il annonce “avoir d’importantes révélations” a faire sur la vie privée de la joueuse, selon la plainte, consultée par l’AFP. Toujours selon le document, il “en profite pour colporter de nombreux mensonges la concernant”. Selon la plainte, Romain Molina est lui mis en cause pour une vidéo YouTube dédiée a cette affaire et “comportant de nombreux propos diffamants et mensonges concernant Madame Hamraoui, engendrant a nouveau une vague de propos haineux sur les réseaux sociaux”.

Hamraoui, 32 ans, a repris la compétition fin janvier avec le PSG, sans faire l’unanimité dans le vestiaire mais avec succès sur le terrain. Ses bonnes prestations lui ont valu d’être rappelée en équipe de France la semaine dernière par Corinne Diacre. “Il faudra faire preuve de beaucoup d’humanité, car Kheira est une victime dans l’histoire”, a expliqué la sélectionneuse, appelant l’équipe a faire preuve “d’humilité et de cohésion” autour de l’ancienne Barcelonaise.

Hayet Abidal qualifie Kheira Hamraoui de “fille a problèmes”

Dans les colonnes du Parisien, mardi 1er février 2022, la femme d’Eric Abidal, Hayet Abidal, est revenue sur l’affaire qui a eu raison de son couple: Kheira Hamraoui.

Elle n’a pas été tendre avec son futur ex-mari ainsi que la joueuse de football.

Ce sont les mots d’une femme blessée et trahie, a rapporté Closermag. Dans les colonnes du Parisien, mardi 1er février 2022, Hayet Abidal, l’actuelle femme d’Eric Abidal qui a demandé le divorce, est revenue sur l’affaire qui a fait sombrer son couple. Il s’agit de l’agression de Kheira Hamraoui, l’actuelle joueuse du PSG. Les enquêteurs ont alors très vite découvert qu’elle entretenait une relation avec Eric Abidal. Une liaison qui était totalement ignorée de la part d’Hayet Abidal. Durant quelques mois, les deux jeunes femmes se sont côtoyées a Barcelone. “Mon mari m’avait demandé de lui faire découvrir Barcelone. Nous sommes devenues amies, elle connaissait mes enfants (…) j’ai découvert, qu’elle avait, au fil du temps, un comportement étrange et parfois déplacé avec mon époux et d’autres hommes”, a-t-elle ainsi confié.

Devant cette situation, la mère de famille a décidé de couper les ponts avec la joueuse. “Avec le recul, j’ai l’impression que plus je la côtoyais, plus mon couple sombrait, comme si elle avait mis de l’huile sur le feu.” Lorsqu’elle a appris cette histoire d’agression, Hayet Abidal a expliqué ne pas avoir été très surprise. “Je sais que c’est une fille a problèmes”, a-t-elle déclaré tout en assurant qu’elle ne souhaitait jamais qu’il lui arrive du mal.

Hayet Abidal a été anéantie

Alors qu’elle a été mise en cause dans cette affaire, la mère de cinq enfants a été anéantie. “Je ne me suis jamais exposée. Et me voila impliquée, car une footballeuse professionnelle s’est fait payer une puce de téléphone a 20 euros par mon mari”, a-t-elle expliqué encore sous le choc. Aujourd’hui, en instance de divorce avec son mari, elle espère que le ou les coupables de cette agression seront vite retrouvés pour qu’elle puisse démarrer une nouvelle vie.

Eric et Hayet Abidal entendus par la police judiciaire dans l’affaire Hamraoui

Eric Abidal a été auditionné, en tant que témoin, ce mardi 21 décembre dans le cadre de l’affaire Hamraoui. Son épouse, Hayet, a, elle, été entendue, la veille.

Selon les informations du journal L’Equipe, Eric Abidal a été auditionné, ce mardi 21 décembre, dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par une juge d’instruction de Versailles, par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire versaillaise. Ces derniers ont été chargés de faire toute la lumière sur l’agression subie par Kheira Hamraoui, milieu de terrain du PSG et internationale, le 4 novembre, vers 22 h, dans une rue de Chatou (Yvelines). Un inconnu s’en était pris a elle a coups de barre de fer dans les jambes.

Toujours selon les informations du quotidien français, l’ancien défenseur du FC Barcelone, passé par Lille et l’OL, a notamment été questionné sur ses relations avec la victime. Cette dernière utilisait une puce de téléphone enregistrée au nom d’Eric Abidal. L’ex-international français, finaliste de la Coupe du Monde 2006 avait reconnu, quelque temps après les faits, avoir entretenu une relation « intime » avec Kheira Hamraoui qui a joué au FC Barcelone entre 2018 et 2021. Depuis ces révélations, son épouse, Hayet Abidal, a demandé le divorce.

Ce mardi, elle a dévoilé, sur son compte Instagram, avoir été entendue par les enquêteurs de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles. «Soulagée. Heureuse. J’ai enfin été entendue hier (lundi) après-midi par les services de la DRPJ de Versailles, comme je l’avais demandé, en tant que simple témoin. J’espère avoir aidé les enquêteurs. Mon futur ex-mari sera entendu bientôt…».

Affaire Hamraoui: Abidal demande a sa femme de lui pardonner

L’ancien international français Eric Abidal a publiquement demandé pardon sur les réseaux sociaux a sa femme Hayet. Cette dernière avait annoncé vendredi qu’elle demandait le divorce suite aux révélations sur sa relation passée avec la footballeuse franco-algérienne Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain agressée le 4 novembre.

Le feuilleton prend une tournure plus mélodramatique. Mardi, l’ancien footballeur international Eric Abidal a publiquement demandé pardon a son épouse Hayet via un message sur son compte Instagram, a rapporté mardi Paris Match. Joint a une photo de lui en pleurs, le texte est le suivant «Hayet Abidal pardonne moi. Peu importe ta décision, tu resteras a mes yeux la femme de ma vie, et surtout la mère de nos merveilleux enfants. Je mérite cette humiliation même si elle me tue vivant. El hamdouli’allah An sha’ allah un jour tu me pardonneras. #loveyoutothemoonandback»

Une demande de divorce déposée

Une réponse… a une citation de Sabrina La Rosa que Hayet Abidal avait postée la veille: «On pardonne jusqu’a ce que quelque chose s’effondre en vous alors, vous ne ressentez plus rien, ni pardon ni colère, mais seulement le désir de tourner la page et de ne plus penser a quoi que ce soit»

Vendredi, l’épouse bafouée avait annoncé qu’elle allait déposer une demande de divorce, assurant dans un communiqué qu’Eric Abidal a entretenu une relation avec Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain agressée le 4 novembre. Eric Abidal ayant «avoué a son épouse entretenir une relation adultérine avec Madame Hamraoui», «Hayet Abidal va déposer une demande en divorce a Barcelone», a annoncé son avocat, Nicolas Cellupica, dans un communiqué transmis a l’AFP. La joueuse a évolué au FC Barcelone a une période où il était directeur sportif du club catalan.

Affaire Hamraoui: la femme d’Abidal demande le divorce

Hayet Abidal, l’épouse de l’ex-international français, a annoncé vendredi qu’elle allait déposer une demande de divorce, assurant dans un communiqué qu’Eric Abidal a entretenu une relation avec Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain agressée le 4 novembre.

Eric Abidal ayant «avoué a son épouse entretenir une relation adultérine avec madame Hamraoui», «Hayet Abidal va déposer une demande en divorce a Barcelone», a annoncé son avocat, Nicolas Cellupica, dans un communiqué transmis a l’Agence France-Presse.

La joueuse a évolué au FC Barcelone a une période où il était directeur sportif du club catalan. Dans l’enquête sur la violente agression subie par Kheira Hamraoui au soir du 4 novembre près de Paris, les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles ont découvert, dans le téléphone de la victime, une puce au nom d’Eric Abidal. Selon le communiqué de l’avocat d’Hayet Abidal, c’est a la suite de cette information qu’Eric Abidal aurait «avoué» a son épouse sa relation avec Kheira Hamraoui. Interrogé par l’Agence France-Presse, l’avocat de l’ancien joueur, Olivier Martin, a affirmé qu’il ne ferait « aucun commentaire a ce stade ».

Hayet Abidal assure n’avoir «rien a voir avec ces faits»

Le Français pourrait être prochainement interrogé, ainsi que son épouse, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte lundi et confiée a un juge d’instruction de Versailles. «Prise a partie, bien malgré elle, dans l’affaire Hamraoui, Hayet Abidal espère laver son honneur et sa réputation salie par la rumeur et réitère son souhait d’être entendue très rapidement sur un dossier qui a déja fait plusieurs victimes collatérales», poursuit le communiqué de son avocat, Me Cellupica. Mardi, sa cliente avait assuré n’avoir « rien a voir avec ces faits ». Contacté, l’avocat de Kheira Hamraoui n’avait pas répondu dans l’immédiat.

Dans la soirée du 4 novembre, Kheira Hamraoui avait été violemment agressée, frappée aux jambes dans «une volonté non dissimulée de nuire a sa carrière professionnelle», selon elle. Sa coéquipière Aminata Diallo, au volant de la voiture lors de l’agression, avait passé près de deux jours en garde a vue, les 10 et 11 novembre, puis relâchée sans charge retenue contre elle. L’affaire avait profondément ébranlé la section féminine du PSG, sèchement battue dimanche soir par Lyon (6-1). La sélectionneuse de l’équipe de France Corinne Diacre a évoqué, jeudi, un «traumatisme» pour la joueuse et un groupe « affecté » par cette agression.

Agression d’une joueuse franco-algérienne: Abidal bientôt a la barre

L’ancien défenseur international français -Eric Abidal- sera entendu prochainement par les enquêteurs qui ont fait un lien avec la joueuse franco-algérienne du PSG -Kheira Hamraoui- agressée a coups de barres de fer.

Eric Abidal, 42 ans, ancien latéral gauche de l’équipe de France, de l’Olympique lyonnais et du FC Barcelone, sera prochainement entendu comme témoin dans l’affaire de l’agression de la joueuse du PSG Kheira Hamraoui (31 ans) rouée de coups de barres de fer sur les jambes, par des inconnus, dans la nuit du 4 au 5 novembre, en rentrant avec sa coéquipière Aminata Diallo d’un dîner organisé par leur club. Selon une information du Monde que nous pouvons confirmer, les enquêteurs ont établi que la puce du téléphone de la Parisienne était au nom de l’ancien partenaire de Lionel Messi.

Comme nous l’évoquions dès le 12 novembre après la fin de la garde a vue d’Aminata Diallo, les investigations se poursuivaient notamment autour de la personnalité de la victime et de la piste d’une vengeance liée a d’éventuelles relations adultérines alors que, dans un premier temps, l’hypothèse d’une rivalité entre les deux joueuses du PSG avait été envisagée.

Lors de sa garde a vue, Aminata Diallo a en effet expliqué que les agresseurs de Hamraoui lui auraient reproché d’avoir des relations avec des hommes mariés, a rapporté Le Parisien. Des déclarations qui font écho a des SMS anonymes adressés a des joueuses parisiennes depuis le retour au club de Hamraoui cet été.

«Si mon client doit être convoqué parce que son nom est cité dans le dossier, il se présentera spontanément et répondra a toutes les questions qu’on lui posera, explique Me Olivier Martin, l’avocat d’Eric Abidal. Il n’est en rien lié directement ou indirectement a l’agression de Mme Hamraoui». L’avocat précise également qu’a cette heure Eric Abidal n’est pas encore convoqué.

L’hypothèse d’une vengeance amoureuse de l’entourage d’Abidal est seulement «une piste parmi d’autres», souligne le parquet de Versailles, qui n’exclut toutefois pas la possibilité que son épouse, Hayet Abidal, soit également entendue.

Eric Abidal a été directeur sportif du FC Barcelone de 2018 a août 2020. Kheira Hamraoui, déja parisienne entre 2012 et 2016, a joué dans l’équipe féminine du club catalan de 2018 jusqu’a la saison dernière.

Dimanche soir, lors du match de D1 Arkema a Lyon, déterminant dans la lutte pour le titre de championnes de France, les Parisiennes se sont lourdement inclinées (6-1), alors que le club de la capitale avait demandé le report de cette rencontre a la FFF, ce qui avait été refusé par l’instance dirigeante du football français.

Ce lundi soir, le Parquet a annoncé que l’enquête était confiée a un juge d’instruction. A lui désormais de délivrer une commission rogatoire pour que l’ancien footballeur et sa femme soit prochainement entendus.

Kheira Hamraoui et Aminata Diallo, elles, ne retrouveront pas encore le chemin de l’entraînement alors que se profile le match retour de Ligue des champions, jeudi, contre le Real Madrid.

PSG: la joueuse franco-algérienne Kheira Hamraoui agressée

La milieu de terrain du PSG Aminata Diallo a été interpellée mercredi matin a son domicile dans les Yvelines par les enquêteurs de la PJ de Versailles. Elle est entendue a propos de la récente agression en pleine rue de l’une de ses coéquipières, en l’occurrence la joueuse franco-algérienne Kheira Hamraoui.

Aminata Diallo, milieu de terrain du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France, a été arrêtée, ce mercredi 10 novembre, au petit matin a son domicile a Marly-le-Roi (Yvelines) par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles, apprend-on dans l’entourage de la joueuse, a rapporté ce mercredi l’Equipe.

Echoroukonline, 28/04/2022