Procès de Paris : « Je n’ai rien à voir avec tout ça » (Rabioui)

© BRUZZ-Belga-FOD Justice | Les accusés des attentats de Parijs en 2015 : Mohamed Abrini, Yassine Atar, Mohamed Amri, Hamza Attou, Ali OUlkadi, Ali El Haddad Asufi, Ahmed Dahmani, Abdellah Chouaa, Mohammed Bakkali, Farid Kharkhach, Brahim Abdeslam, Abdelhamid Abaaoud et Oussama Atar.

Procès de Paris : « Je n’ai rien à voir avec tout ça » (Rabioui) – Attentats de Paris, Ahmed Dahmani, Mohamed Abrini, Brahim Abdeslam, Youssef Bazarouj, Maroc,

Lors du procès du volet belge de l’enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le suspect Mohamed Rabioui a été interrogé vendredi matin. L’homme résidait au Maroc au moment des faits, mais avait des contacts avec plusieurs suspects des attentats, dont Ahmed Dahmani. « Mais je n’ai rien à voir avec tout cela », a déclaré vendredi l’homme de 33 ans. « J’ai fait des choses stupides, mais pas ça. Je ne suis plus un crapuleux. »

« Je suis parti au Maroc en 2014, juste avant le Ramadan, car je ne voulais pas retourner en prison », a déclaré Mohamed Rabioui. « J’avais besoin de changer d’air. Après les attentats, les autorités marocaines m’ont arrêté et condamné à quatre ans de prison parce que j’avais regardé Al-Jazeera et que je connaissais des gens qui étaient partis en Syrie. En appel, j’ai reçu une peine plus légère, mais en fait, je n’avais rien à voir avec ces attaques. »

La Cour a ensuite interrogé Rabioui sur les différents contacts qu’il a eus avec Brahim Abdeslam, Youssef Bazarouj et Ahmad Dahmani. Rabioui a minimisé ces contacts et a répété à maintes reprises qu’il n’avait rien à voir avec le terrorisme.

« J’étais en contact avec Dahmani et Bazarouj via Facebook, mais je ne prêtais aucune attention à la propagande de l’IS qu’ils publiaient ou faisaient suivre », a déclaré l’homme.

« Il est également faux de dire qu’après les attentats, il m’aurait fourni deux photos d’identité pour l’aider à obtenir un faux passeport. Il ne me les a jamais envoyés, je ne pouvais pas l’aider à obtenir un passeport. L’homme qui a livré ce passeport a également été arrêté et je n’ai jamais eu de contact avec lui. »

« Mohamed Abrini et Ahmed Dahmani ont été longuement interrogés dans cette affaire et tous deux ont déclaré que je n’avais rien à voir avec cette affaire », a déclaré aussi Rabioui.

BRUZZ, 22/04/2022

#Maroc #France #Attentats_de_paris #Mohamed_Rabioui #Procès