Le Comité Al Qods se démarque de sa responsabilité

Le Comité Al Qods se démarque de sa responsabilité – Algérie, mosquée Al Aqsa, Palestine, Maroc, Mohammed VI, Israël, OCI,

La Mission permanente de l’Algérie auprès de l’Organisation des Nations unies a renouvelé son invitation à la Mission permanente d’observation de l’Organisation de la coopération islamique auprès de l’Organisation des Nations unies à New York pour organiser une réunion du Comité de Al Qods afin d’étudier la situation dramatique vécue par les habitants de Jérusalem.

La mission algérienne s’est référée à son mémorandum oral daté du 15 avril 2022, et à la lumière de la situation dramatique actuelle à Jérusalem, en particulier à la mosquée Al Aqsa, qui ne peut plus tolérer la poursuite d’expressions rhétoriques qui ne reflètent pas la vérité, d’autant plus que ce qui s’impose dans le communiqué de l’Organisation de la coopération islamique, c’est de rendre hommage au rôle important que joue le Comité Al Qods dirigé par le roi Mohammed VI du Maroc, alors que chacun sait que ce comité, qui a été créé en 1975, n’a tenu que deux réunions au cours des 20 dernières années, dont la dernière en 2014.

C’est pourquoi, consciente de la gravité de la situation actuelle dans la ville sainte de Jérusalem, où le peuple frère palestinien subit des violations massives des droits de l’homme par les forces d’occupation, la Mission permanente de l’Algérie a proposé d’inviter le Comité Al Qods à se réunir dans les plus brefs délais pour accomplir ses tâches et atteindre les objectifs pour lesquels il a été créé, soulignant que «la question fondamentale et cruciale est d’appeler à une réunion du Comité d’Al Qods», la mission algérienne a fait remarquer que «toute autre démarche entreprise ne mérite aucun commentaire ou débat, et se veut une simple manœuvre et des tentatives pour tromper l’opinion publique musulmane et internationale, une fuite en avant et une vaine tentative de se dérober de la responsabilité envers la cause palestinienne».

La Délégation algérienne a appelé la mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à généraliser cette note verbale à l’ensemble des Missions permanentes des pays membres à l’OCI auprès de l’ONU à New York.

La Mission permanente de la République algérienne démocratique et populaire saisit cette occasion pour exprimer à la Mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à New York les assurances de sa très haute considération.

Maghreb Info, 20/04/2022