Algérie: aveux des terroristes capturés à Skikda

Algérie: aveux des terroristes capturés à Skikda – terrorisme, djihadistes, Benhamida Rachid, Zemmouri Abdelhak, Rachad,

Diffusion des aveux des terroristes capturés à Skikda : la diversion trompeuse des ex-commanditaires et soutiens du terrorisme

Le ministère de la Défense nationale a annoncé, samedi dans un communiqué, que la diffusion, via la télévision nationale, d’aveux des terroristes récemment capturés à Skikda, allait se poursuivre.

Ces terroristes ont été capturés lors d’une opération de ratissage de qualité menée en mars dernier dans la forêt de Oued Edouar près de la commune Beni Zid, Daïra de Collo (W. Skikda). Il s’agit des terroristes capturés Benhamida Rachid dit Hodeifa et Zemmouri Abdelhak dit Elhadj qui font des révélations sur leurs activités criminelles depuis qu’ils ont rallié les groupes terroristes, selon le communiqué.

Précédemment, l’un de ces terroristes capturés avait révélé la collaboration de l’organisation criminelle qu’il représentait avec une autre organisation (Rachad) récemment classée par l’Algérie, sur la liste des entités terroristes, et dont les chefs activent depuis l’étranger. Certains de ces chefs sont régulièrement « invités » à distiller leur venin contre l’Algérie via une chaîne TV propagandiste, basée à Londres et Paris et qui fonctionne depuis 2012 sans aucune publicité susceptible d’amortir ses charges financières, comme cela s’observe pour tous les médias dans le monde. Les invités de cette chaîne tout comme ses « animateurs-journalistes » engagés dans l’opposition radicale, ne cessent de remettre en cause l’existence en Algérie du terrorisme.

Ces opposants radicaux qui activent également dans les réseaux sociaux soutiennent que les terroristes capturés par les services de sécurité en Algérie et présentés à la télévision sont de faux terroristes qui participent, selon eux, à des mises en scène orchestrées parles services de sécurité, pour « apeurer » les Algériens. Ces individus se gardent cependant, d’apporter des preuves pouvant étayer leur assertion destinée à leurrer l’opinion publique en Algérie.

Pendant qu’ils répandent leur propagande destinée à décrédibiliser la lutte antiterroriste en Algérie, ces faiseurs d’opinion bien tapis dans les capitales occidentales, les résidus du terrorisme disposant encore de soutien, harcelés de partout, continuent de se terrer dans des casemates en attendant leur élimination, unique fin de parcours pour eux, s’ils ne suivent pas la voie de leurs acolytes qui se sont rendus aux services de sécurité avec armes et bagages, et ainsi, retrouver leurs familles et proches qu’ils ont déshonorés par leur choix erroné.

APS

#Algérie #Terrorisme #Rachad