« Il n’y a jamais eu de projet du gazoduc entre le Nigeria et le Maroc »

« Il n’y a jamais eu de projet du gazoduc entre le Nigeria et le Maroc » – Algérie, Niger, Déclaration de Niamey,

Noureddine Legheliel, spécialiste pétrolier et ancien analyste à la banque suédoise Carnegie, a bien voulu répondre à l’Express succinctement concernant le projet du gazoduc en cours et signé par le Niger, l’Algérie et le Nigéria, et consacré par la « Déclaration de Niamey ».

On parle de ce projet maintenant comme étant déjà mis sur rails. Qu’elles en seront ses retombées ?

« Pour être honnête, pour l’heure actuelle, ce projet est prometteur, surtout avec cette tendance haussière du prix du gaz, mais tout dépend du coût de réalisation de ce projet. Si les banques internationales participent au financement de ce projet, c’est OK, sinon il y aura des contraintes financières ».

Mais pour l’Algérie ne s’agissait-il pas surtout d’accroitre sa production et de mettre un terme au projet Nigeria-Maroc-Europe qui la menaçait. Qu’en pensez-vous sur ce plan-là?

En réalité, il n’y a jamais eu de projet du gazoduc entre le Nigeria et le Maroc ; se sont les médias marocains et les médias africains financés par le makhzen qui ont fomenté cette rumeur. Comment un projet d’une dimension et d’une ampleur jamais vues auparavant avait échappé aux médias lourds pétroliers et financiers tel que CNBC, Bloomberg, etc. Si c était vrai, le projet aurait été traité minutieusement et décortiqué…

Donc, il n’y avait pas périls pour le gaz algérien ?

Certainement, puisque vous parlez d’un projet totalement fictif entre le Nigeria et le Maroc

L’Express, 20/02/2022

#Maroc #Nigeria #Algérie #Gazoduc