Algérie: Il fait le voyage Constantine-Paris dans la soute à bagages

Algérie: Il fait le voyage Constantine-Paris dans la soute à bagages – Migration, harga, harragas, vol,

Tous les travailleurs de l’aéroport international ‘Mohamed Boudiaf’ de Constantine sont dans l’embarras à cause de cette grave affaire du voyageur clandestin découvert dans la soute à bagages d’un avion à son arrivée à l’aéroport ‘Roissy Charles de Gaulle’ de Paris.

L’avion a décollé du tarmac de l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine dans la matinée du mercredi dernier, avec un voyageur dans sa soute à bagages, et qui n’a montré sa tête qu’une fois arrivé à destination, à Paris.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les complicités qui ont permis à ce jeune harrag, un adolescent de 16 ans, originaire de la ville de Chelghoum Laïd, dans la wilaya de Mila, de glisser entre les mailles des services de sécurité et s’installer dans la soute à bagages sans se faire prendre. Le jeune est arrivé sain et sauf à Paris, mais le voyage était très risqué et il aurait pu y laisser sa vie. Pour le moment les enquêteurs, qui doivent visionner les vidéos des caméras de surveillance, passent au peigne fin toutes les pistes et toutes les hypothèses pour lever le voile sur les complices probables du voyageur clandestin et déceler la défaillance sécuritaire qui lui a permis d’arriver jusqu’à la soute à bagages sans se faire prendre.

Rien n’a filtré sur les résultats de l’enquête en cours, mais inévitablement, des sanctions vont tomber, qui pourraient aller jusqu’aux poursuites pénales à l’encontre de tous ceux qui seront concernés de près ou de loin par cette affaire, selon des sources sécuritaires.

En France, le jeune adolescent, passé par un interrogatoire des services de sécurité de l’aéroport et un examen médical, refuse obstinément de retourner en Algérie, selon plusieurs sources.

par A. Zerzouri

Le Quotidien d’Oran, 12/03/2022