Somalie: Adieu l’AMISOM, bonjour l’ATMIS

Somalie: Adieu l’AMISOM, bonjour l’ATMIS – Somalie, ONU, missions de paix, Conseil de paix et de sécurité, Union Africaine,

La mission de l’Union africaine (UA) en Somalie – AMISOM – arrive rapidement à sa date d’expiration et les travaux sont en cours pour qu’une mission nouvelle et différente prenne sa place dans ce pays d’Afrique de l’Est en proie à des troubles.

Une réunion s’est tenue récemment à Mogadiscio pour discuter du mandat, de la composition, de la taille, de la structure et du concept d’opérations (CONOP) de la nouvelle mission proposée par l’UA en Somalie. Elle portera l’acronyme ATMIS – Mission de transition de l’UA en Somalie.

L’AMISOM a été créée par une décision du Conseil de paix et de sécurité de l’UA en janvier 2007, avec un mandat initial de six mois. Elle a remplacé la Mission de soutien de la paix en Somalie (IGASOM) de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), une proposition de mission de protection et de formation de l’Autorité intergouvernementale pour le développement en Somalie approuvée trois mois plus tôt. L’IGASOM a reçu l’aval du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU).

En février 2007, le Conseil de sécurité des Nations unies a autorisé l’UA à déployer une mission de maintien de la paix dotée d’un mandat de six mois. Son objectif était de soutenir un congrès de réconciliation nationale et de faire un rapport dans les 60 jours sur une éventuelle mission de maintien de la paix de l’ONU.

En octobre 2014, le Conseil de sécurité a donné le feu vert à l’UA pour poursuivre la mission en Somalie jusqu’au 30 novembre 2015. En août 2017, le Conseil de sécurité des Nations unies a publié la résolution 2372 permettant le transfert progressif des responsabilités en matière de sécurité de l’AMISOM aux forces de sécurité somaliennes, en fonction des capacités de ces dernières et des progrès politiques et sécuritaires dans le pays.

Selon le ministre somalien de la défense, Abdulkadir Mohamed Nur, le mandat d’ATMIS consistera à aider le gouvernement fédéral somalien (FGS) à mettre en œuvre les objectifs stratégiques du STP (Somalia Transition Plan). Selon l’organisation continentale, il s’agit d’une stratégie globale élaborée par le FGS et ses partenaires pour diriger le transfert progressif des responsabilités en matière de sécurité de l’AMISOM aux forces de sécurité somaliennes.

Le mandat de l’AMISOM expire le 31 mars et la nouvelle mission devrait être opérationnelle d’ici là, avec, semble-t-il, un délai pour le transfert de diverses fonctions.

« Le plan de transition somalien », selon la représentante spéciale adjointe des Nations unies, Anita Gbeho, « est une boussole pour guider notre travail, axé sur la mise en place d’une transition sécuritaire complète en Somalie et les Nations unies sont déterminées à soutenir ce processus dirigé par les Somaliens. Je souligne que la reconfiguration de l’AMISOM en une nouvelle mission est un élément clé de cet effort », a-t-elle déclaré lors de la réunion technique dans la capitale nationale.

Defence web, 25/02/2022