La liaison sous-marine Sines-Maroc avance

Photo: DR

La liaison sous-marine Sines-Maroc avance – Maroc, Portugal, câble Ellalink, Brésil, câble optique,

La Direction Générale des Ressources Naturelles, de la Sécurité et des Services Maritimes ( DGRM ) a accordé le Titre d’Usage Privé de l’Espace Maritime (TUPEM) au promoteur du câble EllaLink pour démarrer l’installation d’une connexion vers le Maroc, depuis le backbone principale, reliant Sines au Brésil.

TUPEM a été attribué en vertu du décret-loi n° 38/2015, dans le cadre d’une concession de 25 ans, couvrant dans la mer portugaise une superficie de 2 338 mètres carrés de câble optique sous-marin et une zone de protection de 116 238 mètres carrés. Il consiste en l’installation d’une branche internationale de câble sous-marin qui permettra la connexion à Casablanca, d’une longueur d’environ 420 kilomètres, à travers un câble de deux paires de fibres qui permet une bande passante de 50 Terabit/s.

Les travaux sont à un stade avancé de préparation et le câble devrait commencer à être installé dans le courant du mois de janvier prochain, en vue d’un démarrage au premier semestre 2022. Avec cette étape, le promoteur remplit son planning de projet de faible liaison de données à latence EllaLink , qui fonctionne déjà entre Sines et Fortaleza et avec une branche à Madère, étendant le réseau d’interconnexions à différentes zones géographiques, dans ce cas à l’Afrique du Nord.

Le projet EllaLink comprend la première connexion directe entre l’Europe et le Brésil, via un câble à très haut débit, long de six mille kilomètres et représentant un investissement de 150 millions d’euros.

diarionline, 29/12/2021

#Maroc #Portugal #Sines Câble_Ellalink