Maroc: 38 villes mobilisées contre la normalisation avec Israël

Maroc: 38 villes mobilisées contre la normalisation avec Israël – Front marocain pour le soutien à la cause palestinienne

RABAT – Le Front marocain pour le soutien à la cause palestinienne et contre la normalisation avec l’entité sioniste a annoncé l’organisation de sit-in de protestation mercredi après-midi, à travers 38 villes marocaines sous le slogan « notre bataille continuera jusqu’à annulation des accords de normalisation et de coopération militaire ».

Cette organisation a indiqué que les sit-in de contestation ont pour objectif principal d’exprimer le rejet du peuple marocain de la politique de normalisation avec l’entité sioniste.

Le Front marocain pour le soutien à la cause palestinienne et contre la normalisation a lancé un appel pour une participation massive à ces actions de protestation dans différentes villes marocaines, dans le cadre de la quatrième journée de contestation contre l’accord de normalisation avec l’entité sioniste conclu il y a une année.

Parmi les 38 villes marocaines qui ont annoncé leur participation à cette action de protestation figurent Rabat, Marakech, Meknes, Casablanca, Fes, Agadir, Taroudant, Beni Mellal, Taza, Titouan, Oujda, Tanger, Hanifra, Sidi Kassem, El Khemissat, Djarssif, el Araich, Ben Sliman, Ouzan, Safrou, Asfi et Zakoura.

Le Front marocain organisera également une action de protestation mercredi devant le parlement à Rabat en débit de la répression qui a marqué ses précédentes actions dénonçant la visite du ministre de la Guerre de l’entité sioniste.

Face au black-out médiatique imposé par le Makhzen contre les mouvements de protestation, le Front marocain pour le soutien de la cause palestinienne et contre la normalisation avec l’Entité sioniste a décidé de rendre publiques ses actions en direct sur Facebook, ce mercredi à partir de 19 heures.

Le Front s’est attardé, dans son appel au peuple marocain, sur le contexte de recrudescence de la « tyrannie sioniste » (dans les territoires palestiniens) ainsi que le déferlement d’un dangereux  » tsunami de normalisation ». Il a dénoncé le fait que le Maroc se jette dans les bras de l’Entité sioniste, à travers la multiplication et la consolidation de leurs relations dans divers domaines.

Il a considéré cette normalisation comme un « outrage à la souveraineté nationale », particulièrement « à travers la signature d’accords militaire et de renseignements ».

L’organisation a décidé de proclamer la journée du 22 décembre comme  » la journée nationale contre la normalisation, dans toutes les villes du royaume » sous le slogan  » notre lutte continuera jusqu’à annulation des accords militaires et de normalisation avec l’occupant israélien ».

Le Front marocain pour le soutien de la cause palestinienne et contre la normalisation avec l’Entité sioniste a été fondé le 28 février dernier pour contester les accords de normalisation du régime marocain avec l’Entité sioniste. Ce front est composé d’une quinzaine d’organisations politiques, syndicales, et d’associations.

APS

#Maroc #Israël #Normalisation