Maroc: le taux des travailleurs domestiques déclarés ne dépasse pas 0,5%

Agadir, le 11 dŽcembre 2010. Photo prŽtexte pour illustrer le travail des petites bonnes. © tdh/odile meylan

Maroc: le taux des travailleurs domestiques déclarés ne dépasse pas 0,5% – chauffeurs, jardiniers, bonnes,

RABAT – Le nombre de travailleurs domestiques déclarés à la Caisse marocaine de sécurité sociale ne dépasse pas à l’heure actuelle 4500 personnes, soit 0,45% des travailleurs appartenant à cette catégorie qui compte plus d’un million de personnes, indique une étude élaborée par la Confédération démocratique marocaine du travail (CDT).

Intitulée « Promotion du travail décent au Maroc à travers la protection et l’organisation des travailleuses et travailleurs domestiques », cette étude relève que le nombre de travailleurs appartenant à cette catégorie s’élève, selon les chiffres officiels, à 200.000 personnes seulement, un chiffre démenti par la CDT qui fait état de près d’un million de travailleurs domestiques, âgés entre 30 et 50 ans, et composés de femmes à hauteur de 90%.

Le travail domestique comprenant principalement les métiers de chauffeur, jardinier ou travailleuse domestique « n’est pas structuré au Maroc », selon la même étude qui pointe du doigt « l’absence de données exactes en la matière ».

Ne disposant guère de protection sociale, un bon nombre de travailleurs domestiques ignorent l’existence même d’une loi les protégeant et un cadre juridique régulant ce domaine, indique le document.

A noter que cette étude est le fruit d’un partenariat entre la Confédération démocratique du travail (CDT) et le Centre d’études et de recherches en sciences sociales (CERSS), avec l’appui du Gouvernement de la RIOJA (Espagne) et en partenariat avec l’Institut syndical de coopération international au développement (ISCOD).

#Maroc #Travailleurs_domestiques #Bonnes