Libye, économie et tourisme au menu du président algérien

Libye, économie et tourisme au menu du président algérien – Tunisie, Abdelmadjid Tebboune, Kaïs Saïed,

Tebboune en visite d’Etat de 2 jours en Tunisie : Le dossier libyen, l’économie et le tourisme au menu
Chose promise, chose due. Abdelmadjid Tebboune, entamera dès aujourd’hui une visite d’Etat de deux jours en Tunisie, à l’invitation du président de la République tunisienne Kaïs Saïed.

«Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens profonds de fraternité unissant les deux peuples frères et de l’élargissement des domaines de coopération à un niveau qualitatif concrétisant la volonté commune des dirigeants des deux pays et de leurs peuples », précise le communiqué de la présidence de la République. L’accent sera mis, ajoute le communiqué, sur « la convergence totale » des vues entre les deux pays à tous les niveaux, dont les questions régionales et internationales, avec à leur tête le dossier libyen dont les élections présidentielles sont prévues dans 10 jours. Ce rendez-vous sera aussi l’occasion de renforcer la coopération dans les finances, le commerce et la promotion des exportations, l’énergie, l’industrie, les mines et les travaux publics. Enfin, la question des frontières algéro-tunisiennes sera aussi débattue, à quelques jours des fêtes de fin d’année. On signalera, par ailleurs, que Tebboune sera accompagné lors de cette visite par plusieurs ministres et haut responsables, comme il l’a promis lors d’une interview accordée il y a quelques semaines à des représentants de la presse locale.

L’Algérie accorde un prêt de 300 M$ à la Tunisie

La Tunisie est confrontée à une grave crise économique, caractérisée par une croissance en berne depuis 10 ans avec 0,6% de croissance par an en moyenne et une forte inflation de 6%. Cette situation a été aggravée par la pandémie qui a mis le pays à l’arrêt et l’a privé de cruciales recettes touristiques. Pour s’en sortir, Kaïs Saïed a reçu une première aide de l’Union Européenne, mais insuffisante, ce qui l’a poussé à frapper à d’autres portes. On sait déjà qu’il a demandé de l’aide au Fonds monétaire international (FMI), à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis. Le montant que la Tunisie veut et peut rembourser s’élève à 4 milliards de dollars. On a appris hier que l’Algérie aussi a été sollicitée, puisque la Tunisie a annoncé hier avoir obtenu un prêt de 300 millions de dollars de l’Algérie, à la veille d’une visite du président algérien Abdelmadjid Tebboune à Tunis.

Sur le plan politique aussi, la Tunisie vit une grave crise. Le président Saïed s’est arrogé les pleins pouvoirs avec le limogeage du gouvernement et la suspension du Parlement dominé par le parti d’inspiration islamiste Ennahda. M. Saïed a annoncé lundi la prolongation de cette suspension jusqu’à la tenue de nouvelles élections en décembre 2022.

L’Algérie aujourd’hui, 15/12/2021

#Algérie #Tunisie #Abdelmadjid_Tebboune #Kaïs_Saïed #Libye #Economie #Tourisme