Guéant, ancien ministre de l’Intérieur, à la prison de la Santé

Guéant, ancien ministre de l’Intérieur, à la prison de la Santé – Claude Guéant, Primes de Cabinet, dettes,

– Dans le cadre de l’affaire de ses dettes, dite « Primes de cabinet ».
L’ancien ministre français de l’Intérieur, Claude Guéant, a été incarcéré, lundi matin, à la prison de la santé, pour non-paiement de ses dettes à l’État, révèle la chaine d’information française LCI, suite à sa condamnation dans le cadre de l’affaire de ses dettes, dite « Primes de cabinet ».

Claude Guéant, âgé de 77 ans, était ministre de l’Intérieur sous la présidence de Nicolas Sarkozy entre février 2011 et mai 2012 et, selon la chaine, il a donc été incarcéré lundi matin à la prison de la Santé, sur décision du parquet de Paris.

« Cette décision fait suite au non-paiement de ses dettes à l’État après sa condamnation dans l’affaire dite des « primes de cabinet », affirme la chaine.

En effet, l’homme politique avait été condamné en 2017 à deux ans d’emprisonnement, dont un an avec sursis probatoire, et 75 000 euros d’amende, « pour complicité de détournement de fonds publics et recel ».

Par ailleurs, avec quatre autres prévenus, il devait payer 210 000 euros de dommages et intérêts à l’État.

D’après l’avocat Claude Guéant, ce dernier doit encore 115 000 euros au Trésor Public et paye sa dette par mois.

D’après LCI, les avocats vont faire appel de la décision, mais pense savoir que « des amis pourront éventuellement prêter de l’argent à l’ancien ministre pour qu’il rembourse sa dette et sort plus rapidement de prison ».

Toujours d’après LCI, l’ancien président de la République, n’a pas pu faire de déclaration de soutien étant donné qu’il est interdit « d’entrer en contact avec Claude Guéant ».

AA / Paris / Fatih KARAKAYA

Anadolou, 13/12/2021

#France #Claude_Guéant #Primes_de_cabinet