Maroc: L’AMDH dénonce la répression du Makhzen

Maroc: L’AMDH dénonce la répression du Makhzen – Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’Homme

RABAT – Une association marocaine des droits de l’homme a dénoncé ce qu’elle qualifie de « politique de répression et de siège » visant les défenseurs des droits de l’homme au Maroc.

Dans un communiqué publié jeudi à l’occasion de Journée internationale des défenseurs des droits de l’homme, célébrée le 9 décembre de chaque année, l’Association marocaine des droits de l’homme a dénoncé ce qu’elle qualifie de « politique de répression et de siège » contre les militants des droits de l’homme.

L’association a confirmé que la situation des droits de l’homme au Maroc dans son ensemble a connu « des déclins flagrants à tous les niveaux, et un déséquilibre des pouvoirs en faveur du régime et des forces opposées aux droits et libertés ».

La même source a relevé que « ce déclin se manifeste à travers de nombreux indicateurs concernant la liberté de la presse et d’expression, le niveau de qualité de la justice et de respect de la loi, au niveau de la gouvernance et de la transparence, ainsi qu’au niveau de nombreux aspects économiques, sociaux , les droits culturels et environnementaux et les droits des groupes ».

Au Maroc, les violations des droits de l’Homme au Maroc continuent de susciter les inquiétudes des organisations à travers le monde. En juillet, le département d’Etat des Etats-Unis a accablé le Royaume qui persiste dans ses pratiques répressives dans le but de faire taire les voix critiques envers le régime en place.

Le 19 octobre dernier, l’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’Homme a alerté sur les violations des droits de l’Homme au Maroc sous le nouveau gouvernement, l’appelant notamment à abandonner « les solutions sécuritaires » dans le traitement de la question des enseignants contractuels qui continuent de subir la répression.

Pour rappel, le Maroc est le seul pays à ne pas avoir ratifié la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

APS.dz

#Maroc #AMDH #Droitsdelhomme