Sonatrach n’abandonnera pas la raffinerie d’Augusta

Sonatrach n’abandonnera pas la raffinerie d’Augusta – Algérie, Sicile, Rosario Pistorio, Saleh Bouaziz, Laadj Zayed

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach a donné des signaux forts de rejet de la décision d’abandonner ou de se retirer de la raffinerie d’Augusta sur l’île italienne de Sicile, où elle a inauguré il y a quelques jours une nouvelle installation dans le cadre du plan de développement de la compagnie.

Dans ce cadre, une délégation du Conseil d’Administration de la Raffinerie d’Augusta de Sonatrach en Italie a terminé une visite des installations de raffinage et des entrepôts, quelques jours après l’accident de l’émission de fumées noires d’une des colonnes de la raffinerie.

La raffinerie de pétrole de Sonatrach en Italie (Augusta) a publié sur son compte Linkedin que des représentants du conseil d’administration de la raffinerie ont effectué une visite de ses installations la semaine dernière, et il s’agit respectivement de Saleh Bouaziz, président du conseil d’administration, et de Laadj Zayed, membre du conseil d’administration, en présence du directeur général et PDG de la raffinerie, Rosario Pistorio.

« La visite a été l’occasion pour la délégation de rencontrer des membres du personnel de direction et d’administration et de visiter les installations et les entrepôts de la raffinerie à Augusta », écrit-il.

Selon la même source, Saleh Bouaziz, président du conseil d’administration de la raffinerie de Sonatrach en Italie (Sonatrach Raffineria Italiana), a inauguré, lors de la même visite, un nouvel entrepôt dans la raffinerie qui a été conçu pour une gestion moderne, efficace et sûre de toutes les opérations d’approvisionnement.

Il ressort de ces étapes que la Société nationale des hydrocarbures poursuit le projet de développement de la raffinerie et en tire des retours financiers rentables, compte tenu de la séquence d’opérations d’inauguration et de développement il y a des mois, similaire aux processus de conformité aux normes environnementales et de durabilité obtenus par la raffinerie et le lancement d’une étude de faisabilité pour le projet de captage du dioxyde de carbone émis par la raffinerie et de sa conversion en carburant liquide, en coopération avec l’Université Polytechnique de Turin.

La visite de la délégation du conseil d’administration de la raffinerie d’Augusta dans ses installations en Sicile, en Italie, est intervenue quelques jours après un accident dans la raffinerie, qui était représenté par la montée d’un nuage noir d’une des cheminées de la raffinerie, qui a été vu à une distance de plusieurs dizaines de kilomètres.

Une déclaration des autorités d’Augusta sur l’île de Sicile publiée sur sa page Facebook, et qui a été vue par Echorouk, qu’un accident temporaire a été signalé à la raffinerie de Sonatrach, qui est un pépin technique qui a été rapidement maîtrisé, mais il pourrait entraîner une éventuelle activation de la flamme ou des fumées, expliquant qu’il n’y a pas de danger lié à la population et à la suite de cet accident Sonatrach a déclaré : « Nous ne reculerons ni n’abandonnerons la raffinerie d’Augusta ».

Hacene Houicha

Echourouk online, 06/12/2021

#Algérie #Sonatrach #Augusta #Raffineria