Et Eric De Zemmour sauvera la France?

Et Eric De Zemmour sauvera la France? – France, élections présidentielles, candidats, campagne, extrême droite,

Le polémiste De Zemmour présente sa candidature à la présidence française, par une mise en scène pseudo imitation gaullienne une vraie imposture, se dit comme l’ultime sauveur avant la disparition de la France, certes un peu de complotisme et de démagogie, par-dessus, la bonne éducation d’un beau doigt d’honneur cela ne fait pas de mal!

Qu’elle grandeur de vue !

L’histoire cela s’apprend avec objectivité, cela ne s’instrumentalise pas, et ceux qui présentent Eric De Zemmour comme un rempart à l’islam et l’immigration s’inscrivent dans une histoire identitaire et réactionnaire tout en oubliant que la Gaulle ou la France à été envahie et occupée (avant et après l’islam) par différents peuples, rien de nouveau à cela et rien de dramatique non plus. C’est dommage que le fait de faire étalage des propos et des faits historiques mensongères à propos d’un événement si simple, qui ait probablement réduit la crédibilité du reste de l’histoire.

Aujourd’hui chez le candidat polémiste, les leçons se donnent dans un désordre plutôt colossal, On part dans des interprétations ultra-fines, pour arriver à une recherche de l’affrontement, une bien banale provocation puisque le terme islamisme est surtout assimilé, de façon explicite et trop discriminante, à l’image de l’Islam violent et du mauvais musulman.

Il se voit confondre intégralement avec l’islam, surtout en France où l’expression publique et politique d’une religion entraîne immédiatement la suspicion et l’amalgame. Chez ce même personnage l’Islam est la seule religion dont la forme intégriste est désignée par un dérivé de son nom islamisme, comme si la violence lui était essentielle, pourtant on parle moins de chrétiens intégristes, de juifs extrémistes et sans jamais utilisé les termes christianistes ou judéistes ou mieux encore, il n’est pas dit du Judaïsme politique lorsque il est question de la création d’un état juif en Palestine.

De plus, dans les discours du polémiste en question, les bons musulmans sont perçus comme conciliant les mêmes principes et valeurs des catho-laïcité, ainsi à cette population, il est impose l’obligation de respect des valeurs problématiques (Mariage pour tous- LGBT). L’appartenance à la catégorie des bons musulmans est alors conditionnelle au partage de ces principes surtout ils doivent notamment être laïques et féministes. L’opposition au voile ainsi qu’à l’intégrisme islamique prouverait qu’ils sont de bons musulmans.

Plus précisément, pour être de bons musulmans, aux yeux du futur sauveur de la France, les musulmans de France doivent, d’une certaine façon, rejeter certains comportements et pratiques associés à l’islam, et pour installer un climat de suspicion envers les citoyens musulmans. Ils sont dès lors placés dans une dynamique où leurs comportements doivent être jugés par les médias et le reste de la société. Ces mêmes médias omettent et se dispensent de réfléchir sur l’opposition entre le bon et le mauvais musulman, participent à réduire sa liberté et justifient leurs discriminations que les discours médiatiques instrumentalisent alors l’exclusion sociale par la partie dominante qui donne le ton dans les milieux élitistes.

En adoptant un discours du machiavélisme, De Zemmour propose une conception voire une relecture de l’islam avec refondation de la théologie musulmane, pour que des musulmans puissent correspondre aux valeurs républicaines. Il faut noter que, les valeurs musulmanes sont jugées comme étant incompatibles à celles des sociétés occidentales.

La déformation du regard porté sur l’islam s’éternise avec tout cette haine type française, il est plus difficile pour les Français musulmans pratiquants de se sentir respectés, acceptés et donc de se sentir pleinement citoyens de ce pays qui se crée une crise de l’Islam au lieu de l’exacerber, il doit hausser les normes françaises en matière de liberté religieuse, afin que davantage de musulmans puissent réellement bénéficier de la liberté, cela les encouragerait à briser définitivement la vision coercitive de l’islam.

Le négationnisme consiste en un déni de faits historiques, malgré la présence de preuves flagrantes. En France depuis un demi siècle, les Français musulmans subissent à tous les nivaux du politique le négationnisme des risques encourus concernant l’intégration de l’Islam en France et les capacités à « Vivre ensemble« . Les musulmans d’aujourd’hui sont les juifs de l’époque, a qui on faisait tout un tas de caricatures sorties du Moyen Age, Par la peur de l’Islam, on affiche à l’égard des musulmans le même mépris qu’on allongeait il y a trente ans avec les Italiens, les Polonais, les Espagnols ou les Portugais. Etc..

De tous temps, l’étranger a occupé une place dans l’imaginaire populaire. Par ses manières d’être, par ses comportements, sa culture, ses repères qui éprouvent une énorme difficulté à apprendre à vivre dans le respect des normes collectives de la société française.

Le regard que porte le polémiste candidat De Zemmour sur les étrangers (immigrés qui ont acquis la nationalité française, et leurs descendants) est particulièrement choquant. Dans un empire de racisme, l’égoïsme et l’individualisme sont le produit d’une construction qui s’oppose à sa nature profonde. Aujourd’hui, M’Bappé, Karim Benzema et les autres de l’équipe de football de France font partie des stars les plus populaires et des plus connus France, sont ils considérés des français de souche ou Française d’origine étrangère ?

Au cours des dernières décennies, de nombreux politiciens d’extrême droite ont remis en cause la francité de l’équipe nationale en raison de la couleur de peau des joueurs en déclarant qu’il était « un peu artificiel de faire venir des joueurs de l’étranger et de l’appeler l’équipe de France« .

Pourtant la plupart de ces joueurs sont nés et élevés en France comme étant vraiment français.

Un journaliste sportif avait dit :

Les partisans de l’extrême droite ne doivent pas oublier que ce sont les immigrés qu’ils traitent de tous les noms d’oiseau qui sont en train de faire de la France ce qu’elle est actuellement et sera encore plus demain dans d’autres compétitions.”

En final ces grands joueurs restent des Français juste pendant les 90 Minutes de jeu du Match, et deviennent français issus de l’immigration avec une identité culturelle plurielle à l’issue.

Ainsi, De Zemmour président, (Moïse à la synagogue), c’est la France Juive avec moins de mosquées et plus de tribunaux rabbiniques.

De Zemmour président, c’est la France nostalgique versée tout simplement dans la pensée unique, avec toute une galaxie de communicants chichement payés pour défendre le tout et son contraire.

De Zemmour président, c’est la France qui redevient plus raciste, avec l’expression à la fois d’un déséquilibre entre la défense de l’identité et le respect de la liberté de religion.

La presse française nous a habitué à chaque échéance électorale en France par l’image du fonds de commerce de tout les nostalgiques d’une mémoire enfermée, par des attaques lancinantes contre des Français musulmans, contre l’Islam, contre l’immigration, aux risques de remettre aux calendes grecques l’utopie toujours recommencée du grand remplacement.

Il est curieux que le pyromane De Zemmour qui attise les haines ait les coudées franches et une présence lourde dans les médias et que surtout cette haine est entourée d’un intellectualisme assez pompeux.

Probablement le complexe du discoureur !!!!!

Kader Tahri

Algérie54, 01/12/2021

#France #EricZemmour #Electionsprésidentielles