Maroc: La mobilisation contre la normalisation ne faiblit pas

Maroc: La mobilisation contre la normalisation ne faiblit pas – Israël, Palestine, manifestations,

Au moment où le peuple marocain manifeste contre la normalisation, le Makhzen opère une fuite en avant en actionnant ses relais pour faire diversion et créer un épais nuage de fumée derrière lequel pourraient se cacher les véritables motivations du processus de rapprochement engagé par Rabat et Tel Aviv. Et pour ce faire, il n’a pas versé dans la manipulation en mettant sur pied une association d’amitié maroco-israélienne dont le siège social est basé à Dar El-Beida. Présidée par l’ancien conseiller économique et international de Yasser Arafat, Gabriel Banon, elle s’inscrit dans le prolongement des accords Abraham signés le 20 décembre 2020 par les USA, le Maroc et Israël et certaines monarchies du Golfe, a révélé le site israélien I 24 news.tv.

Pour ses concepteurs, cette association sera un cadre dialogue et d’échanges permettant de développer la coopération, dans les différents domaines entre les deux pays. « Elle vise à renforcer le cadre référentiel des valeurs existentielles pour le rendre conforme aux principes d’une paix durable entre palestiniens et israéliens », notent ses dirigeants qui ne manqueront pas de révéler qu’ils prévoient des rencontres périodiques entre israéliens et marocains pour consolider la dynamique de rapprochement mise en branle depuis le mois de juillet dernier.

Cela intervient au moment où l’opinion publique marocaine continue de dénoncer la normalisation avec Israël considérée comme une voie vers la soumission à l’ordre de l’entité sioniste et comme une trahison pouvant conduire à la perte de la souveraineté du pays. Il y’a quelques jours, dans le sillage des manifestations quotidiennes dénonçant le rapprochement avec Israël, un front d’opposition est né. Ce dernier qui regroupe des associations de la société civile, des organisations syndicales et estudiantines, veut maintenir la mobilisation dans la société.

Un de ses animateurs, a appelé la communauté juive du Maroc à se démarquer des pratiques israéliennes dans les territoires palestiniens occupés et à renouveler son allégeance au roi du Maroc pour réaffirmer sa marocanité et son appartenance à la société marocaine. Il faut rappeler dans ce cadre, que les manifestations contre le processus de normalisation ont connu un net regain depuis la visite de Benny Gantz à Rabat. Il ne se passe pas un jour sans qu’une ville ne soit secouée par une manifestation de protestation, appelant les autorités du pays à dénoncer l’accord de normalisation et à se désengager du processus engagé depuis la signature des accords Abraham le 20 décembre 2020.

Des associations marocaines n’ont pas manqué d’exprimer leur courroux à cause du blackout exercé par certains médias occidentaux qui sont prompts à créer de toutes pièces et à occulter la réalité de la contestation des Marocains qui n’a jamais été évoquée par ces agences de presse, journaux et télévisions occidentales. « Cela intervient au moment où la guerre contre les fake news est devenue planétaire et au moment où la liberté d’expression est agitée par les capitales occidentales.

Aucun média occidental n’a daigné se faire l’écho des manifestations des marocains contre la normalisation avec Israël. Cela confirme que les grands groupes de presse sont sous la tutelle des lobbies juifs. Nous allons poursuivre nos manifestations et nous n’allons pas cesser nos actions de rues.

Israël est un corps étranger injecté dans la région du Moyen Orient pour spolier une terre, jeter dans la nature tout un peuple et assassiner ses enfants à coups de bombes larguées de jour comme de nuit sur des cibles civiles », affirment des animateurs du front marocain anti-normalisation.

Slimane B.

Le Courrier d’Algérie, 07/12/2021

#Maroc #Israël #Normalisation #Manifestations