Espagne: Le MAE rencontre l’envoyé de l’ONU pour le Sahara

Espagne: Le MAE rencontre l’envoyé de l’ONU pour le Sahara – Sahara Occidental, Maroc, ONU, Staffan de Mistura,

Madrid, 3 décembre (EFE) – Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a offert vendredi « le plein soutien de l’Espagne » à l’envoyé du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, pour « faciliter » la tâche qui lui a été confiée de résoudre le conflit dans l’ancienne colonie espagnole.
Albares et De Mistura se sont rencontrés dans le cadre de la réunion des « Dialogues méditerranéens » qui se tient à Rome, ont rapporté des sources du ministère espagnol des Affaires étrangères.

Il s’agit de la première rencontre de De Mistura avec l’un des ministres du Groupe des Amis du Sahara Occidental, qui comprend l’Espagne, les Etats-Unis, la Russie, la France et le Royaume-Uni, et qui fonctionne comme une plateforme de consultation et de soutien au travail des Nations Unies de la part des pays les plus engagés sur la question de ce territoire dont la souveraineté est contestée par le Maroc et le Front Polisario.

Au cours de la réunion, M. Albares a souligné la volonté du gouvernement espagnol de « collaborer étroitement » avec M. De Mistura pour promouvoir la recherche d’une solution politique mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité fondées sur les buts et principes de la Charte des Nations unies.
Ainsi, le ministre a offert « le plein soutien de l’Espagne pour faciliter sa tâche, et ils ont parlé de la complexité de la situation dans la région ».

Le diplomate italo-suédois De Mistura a été nommé en octobre dernier envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, un poste qui était vacant depuis 2019, car il nécessite l’approbation des autorités marocaines et sahraouies.

La tâche de M. De Mistura est de travailler « avec tous les acteurs concernés, y compris les parties, les pays voisins et les autres parties prenantes » pour résoudre le conflit du Sahara occidental.

Le plan de l’ONU pour résoudre le conflit du Sahara occidental implique un référendum d’autodétermination pour le peuple sahraoui, auquel Rabat s’oppose catégoriquement, proposant l’autonomie sous souveraineté marocaine comme seule alternative.

Infobae, 03/12/2021

#Sahara_Occidental #Front_Polisario #Maroc #Staffan_de_Mistura #ONU