Le Maroc prêt à accomplir « les plus sales besognes »

Le Maroc prêt à accomplir « les plus sales besognes » – Israël, normalisation, Palestine

TUNIS- Le parti des Travailleurs tunisien a mis en garde contre « les lourdes conséquences » qu’auront les conventions sécuritaires signées entre le Maroc et l’entité sioniste sur les régions arabes, du Maghreb et d’Afrique du Nord, soulignant que la régime du Makhzen est prêt à accomplir « les plus sales besognes » en contrepartie du soutien de son occupation du Sahara Occidental.

Les conventions sécuritaires signées avec l’entité sioniste auront de lourdes conséquences sur les régions arabe, du Maghreb et d’Afrique du nord, a précisé le parti à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, célébrée le 29 novembre de chaque année.

Les peuples et les forces nationales à travers le Monde arabe doivent redoubler d’efforts pour dénoncer la conspiration de certains systèmes arabes, a-t-il dit.

Le parti a appelé toutes les forces nationales en Tunisie à trouver un cadre de coordination pour l’élaboration d’une loi criminalisant la normalisation avec l’entité sioniste (…), appelant à faire pression sur les autorités du pays pour les amener à adopter une position explicite contre la convention sécuritaire signée entre les gouvernements marocain et sioniste, vu ses répercussions directes sur la sécurité en Tunisie.

Dans ce cadre, le parti des Travailleurs tunisien a réaffirmé son soutien au peuple palestinien, appelant les peuples libres à travers le monde à « redoubler d’efforts pour soutenir le combat du peuple palestinien (…) et lui permettre d’établir son Etat indépendant avec pour capitale Al Qods ».

Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d’action contre la normalisation

RABAT – Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation prévoit d’annoncer, jeudi, un programme d’action contre la normalisation des relations entre le Maroc et l’Entité sioniste, indique-t-il dans un communiqué.

Le Front marocain a invité la presse écrite, audiovisuelle et électronique ainsi que les agences de presse nationales et internationales et les attachés de presse accrédités auprès des ambassades étrangères à Rabat, à assurer la couverture médiatique de la conférence de presse prévue jeudi à midi, a indiqué mercredi un communiqué du Front.

Selon la même source, les points à l’ordre du jour de la conférence sont : le bilan des actions menée, par le front, au cours de la troisième journée nationale de solidarité avec le peuple palestinien qui coïncide avec la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, célébrée le 29 novembre. Il s’exprimera également  au sujet de la répression de plusieurs rassemblements organisés dans des villes marocaines contre la normalisation, en plus de la présentation de son programme de lutte au cours de la période à venir « pour mettre un terme à la normalisation ».

Plusieurs sit-in de protestation organisés par le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple Palestinien, le 29 novembre, dans 36 villes marocaines ont été violemment réprimés par les forces de sécurités marocaines.

Dans ce contexte, le Front a réaffirmé dans son communiqué, « la solidarité permanente et inconditionnelle du peuple marocain avec le peuple palestinien », assurant que les Marocains ne seront jamais favorables à la normalisation.

« Nous sommes conscients de la difficulté et de la complexité de la période que traverse la cause palestinienne à l’international et dans le monde arabe, où le sionisme et l’impérialisme se sont alliés avec leurs agents

locaux, dans une tentative d’enterrer la cause palestinienne » à travers desaccords (…) qui étaient dissimulés pendant longtemps.

APS

#Maroc #Israël #Palestine #Normalisation