Le Maroc achète des drones pour 22 millions de dollars

Israël, drones kamikazes,– Le Maroc achète des drones pour 22 millions de dollars

La reprise des relations diplomatiques entre les deux pays a permis cet accord

L’entreprise israélienne de construction aéronautique IAI (Israeli Aerospace Industries) a perçu 22 millions de dollars (environ 20 millions d’euros) cette année dans un accord signé avec le Maroc, a rapporté mardi le quotidien israélien Haaretz.

Selon le journal, IAI fournira au Maroc des drones Harop, dits « kamikazes », des véhicules de combat aériens sans pilote contenant près de 20 kg d’explosifs, conçus pour évoluer au-dessus du champ de bataille et plonger sur des cibles pour les détruire.

Le site d’informations The Defense News Weekly avait publié une enquête au mois d’octobre sur l’intention d’Israël de vendre ce type de drones au Maroc dans le cadre de la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays.

Selon plusieurs sources citées dans l’enquête, les drones Harop sont déjà utilisés par Israël, l’Inde et l’Azerbaïdjan. Ce drone est capable de se maintenir en vol pendant sept heures, avec une portée allant jusqu’à 1 000 kilomètres.

La semaine dernière, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a effectué un voyage historique au Maroc pour signer un accord de sécurité et de coopération avec son homologue Abdellatif Loudiyi.

Cet accord, signé un an après l’annonce de la reprise des relations entre les deux pays, comprend notamment la vente d’armements et d’équipements militaires.

Source: I24 News, 01/12/2021

—————————————————————————-

Israël fournit des drones kamikazes au Maroc

Le Maroc vient d’acquérir auprès d’israël l’équivalent de 22 millions de dollars de « drones kamikazes » qui ont un fort potentiel destructeur. Et c’est le célèbre média israélien Haaretz qui vient de révéler cette information ce mardi 30 novembre.

Un nouveau pas vient d’être franchi dans le renforcement de la coopération militaire entre le Maroc et Israël. Les autorités israéliennes viennent de fournir de nouveaux drones kamikazes, une arme redoutable qui peut provoquer de graves dégâts sur un champ de bataille. D’après le « Haaretz », c’est le fabricant Israel Aerospace Industries qui a livré ces drones kamikazes au Maroc. Leur nombre précis n’a pas été révélé, mais ce fabricant israélien est effectivement réputé comme étant l’un des détenteurs des technologies les plus innovantes dans ce segment particulier des drones.

Le célèbre quotidien israélien a révélé également que le Maroc aurait acquis également des drones Harop, une autre très prestigieuse marque israélienne. En clair, le Maroc s’est rapproché ainsi de tous les industriels israéliens (respectivement Aeronautics, Elbit Systems et IAI) pour s’équiper d’une flotte hyper-moderne et sophistiquée de drones destructeurs

Un milliard de dollars en dix ans.
Il est à signaler que les drones kamikazes est un segment qui se développe rapidement. Les drones kamikazes sont essentiellement produits en Israël, aux Etats-Unis, en Turquie et en Chine. Ils ont déjà séduit une petite vingtaine d’armées selon diverses sources médiatiques spécialisées dans l’actualité de la Défense et la Sécurité.

Ce marché qui était de moins d’un milliard de dollars sur les dix dernières années, devrait presque tripler d’ici à 2029 ont assuré des experts du marché mondiale des drones militaires.

De l’avis commun de ces experts, les drones kamikazes peuvent changer le cours d’une guerre. Preuve en est, utilisés par l’Azerbaïdjan dans le conflit au Haut-Karabakh, les drones kamikazes ont offert un avantage déterminant à l’armée azérie dans sa guerre contre l’Arménie voisine. C’est dire enfin que les acquisitions de ces drones par le Maroc ne manqueront pas de susciter l’inquiétude et les craintes de l’Algérie voisine qui voit d’un très mauvais œil la constitution de cet axe militaire Rabat-Tel-Aviv.

Mondafrique, 01/12/2021

#Maroc #Israël #drones_kamikazes