Normalisation avec Israël: Le peuple marocain ne décolère pas

Maroc, Israël, normalisation – Normalisation avec Israël: Le peuple marocain ne décolère pas

Au Maroc, l’indignation et la colère du peuple contre le Makhzen, suscitées par la normalisation des relations entre le Royaume chérifien et l’entité sioniste en décembre 2020 sont loin de s’apaiser.

La récente visite du ministre de la Défense sioniste à Rabat a alimenté ces sentiments. Les manifestations organisées à travers le pays en sont la preuve. Il est vrai aussi qu’en septembre 2020, lorsque deux autres pays arabes avaient, sous la houlette de l’ancien président américain, normalisé leurs relations avec l’entité sioniste , des associations marocaines avaient mis en garde Rabat en affirmant que « le peuple marocain n’acceptera jamais d’être impliqué dans les plans sionistes et américains et qu’il se révolterait si cela venait à arriver ». Ces militants qui exigeaient aussi « la criminalisation de toute normalisation » ont tenu leur engagement dès lors que le Maroc a franchi le pas trois mois plus tard. Pour les associations de soutien à la Palestine et contre la normalisation , la cause palestinienne est celle des marocains. C’est pour cela qu’ils sont sortis par centaines, à l’appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation et qu’ils comptent manifester également aujourd’hui à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Les marocains se refusent à cautionner cette nouvelle trahison du Royaume chérifien à l’égard de la Palestine et de son peuple. Et de rappeler ces propos tenus par un militant marocain des droits de l’homme après que le Maroc ait officialisé la normalisation de ses relations avec l’entité sioniste. « Les marocains disent : » La cause palestinienne est pour nous une cause nationale. C’est de dire que c’est une cause propre à nous-mêmes. Nous la considérons comme notre propre cause. C’est une ancienne tradition ». Pour les Marocains, qui ont honte pour leur pays, cette trahison est d’autant plus difficile à accepter que le Maroc est à la tête du Comité Al Qods. Un Comité censé défendre la cause de la Palestine et les intérêts des Palestiniens. Pour le Front marocain, la normalisation avec l’entité a été imposée contre la volonté du peuple marocain et ses intérêts stratégiques. Et d’affirmer que la position du Front traduit celle « du peuple marocain qui refuse toujours tout rapprochement ou normalisation avec les sionistes et qu’il est et restera toujours aux côtés des Palestiniens et de leur juste cause ». Le Maroc, embarrassé par cette montée de la colère, a recours à la répression pour empêcher toutes les formes de manifestation. Mais quoi qu’il en sera, ce qui est certain c’est que la rupture entre le Roi et son peuple est consommée.
Nadia K.

El Moudjahid, 29/11/2021

Front marocain de soutien à la Palestine : Poursuivre le combat contre la normalisation

Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a annoncé l’organisation, à la veille de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, de plusieurs actions sur l’ensemble du territoire marocain à partir de dimanche jusqu’à lundi en vue de renouveler la solidarité avec le peuple palestinien et poursuivre le combat contre la normalisation avec les sionistes. « Nous célébrons une journée historique, instituée en 1977 grâce à la lutte du peuple palestinien vaillant et à la solidarité du mouvement de libération contre le sionisme au niveau mondial. Il s’agit de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien célébrée le 29 novembre de chaque année », a souligné le Front dans un communiqué publié sur Facebook.

« Au vu de la sensibilité de l’étape par laquelle passe la Cause palestinienne, aux niveaux arabe et mondial, marquée notamment par une alliance entre le sionisme, l’impérialisme et leurs alliés visant à enterrer la cause via des deals désormais connus pour tout un chacun, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation lance à partir de dimanche jusqu’à lundi des actions dans le cadre de la troisième journée de solidarité à travers tout le territoire marocain », ajoute la même source.

Le Front célèbre cette journée au moment où le Makhzen insiste sur la normalisation avec l’entité sioniste et poursuit ses harcèlements contre ceux qui refusent la normalisation.
Il a appelé le régime marocain à « ne pas être un agent au service de l’entité sioniste pour la réalisation de ses projets expansionnistes dans la région du Grand Maghreb ou une passerelle vers les pays africains au détriment du peuple palestinien ». A cette occasion, le Front marocain a réitéré « sa solidarité absolue » avec le peuple palestinien jusqu’à la réalisation de l’indépendance et de la liberté, soutenant son droit à l’édification d’un Etat indépendant avec Al Qods comme capitale ».

Après avoir dénoncé les crimes sionistes et ses pratiques racistes contre le peuple palestinien, l’instance marocaine a appelé toutes les organisations internationales de défense des droits de l’Homme dans le monde à assumer leurs responsabilités dans la lutte contre les violations des droits de l’Homme perpétrées par l’entité sioniste contre le peuple palestinien.

Par ailleurs, le Front a appelé le peuple marocain, avec toutes ses composantes, à « faire front uni face à la vague de normalisation qui menace l’indépendance et la stabilité du pays ».

El Moudjahid, 29/11/2021

#Maroc #Israël #Normalisation #Palestine