Algérie. La force d’une nation qui avance

Algérie, Constitution, législatives, locales, élections – Algérie. La force d’une nation qui avance

La présidentielle, le referendum sur la Constitution, les législatives et enfin les locales. En un peu moins de deux ans, l’Algérie a réussi à boucler le processus d’édification de ses institutions dans un nouveau cadre caractérisé par la transparence et un acte électoral des plus propres enregistré jusque là dans l’histoire de notre pays.
Un cheminement où le retour au choix du peuple était au centre de cette nouvelle dynamique de renouvellement des hommes et des femmes qui auront la lourde charge de représenter le peuple à tous les niveaux, et à gérer ses affaires dans un environnement qui rompt avec les anciennes pratiques.

Le président Abdelmadjid Tebboune, et dès son arrivée aux affaires en décembre 2019, a fait de ce retour et de cette implication du peuple dans les grandes décisions engageant l’avenir du pays, un point central de sa politique présidentielle. Un défi qui n’avait rien d’une sinécure et qu’il fallait mener à bon port, malgré les difficultés et les réticences de clans qui espéraient encore et toujours pouvoir peser sur la marche de la nation et mener le pays vers l’impasse institutionnelle. Il n’en fut rien, et la volonté présidentielle et populaire ont pu déjouer tous les piéges et les obstacles dressés face à cette démarche démocratique qui a scellé la rupture avec les pratiques douteuses qui ont toujours mis le peuple et sa volonté dans un étroit et rétrograde système de cooptation et de quotas.

Le peuple a retrouvé la parole et a pu décider du choix de ceux qui auront à le représenter de manière démocratique. Tous ceux qui prédisaient l’anarchie et la chaos à notre pays en ont eu pour leur grade, et c’est au contraire vers un pays en paix et stabilisé que l’Algérie a frayé son chemin. Un chemin où le peuple était au centre de toutes les préoccupations et où il a fait preuve d’un haut degré de conscience qui a permis à l’Algérie de renforcer sa cohésion et de concrétiser l’acte démocratique auquel avait appelé le hirak.

Forte de ses institutions démocratiquement élues et des reformes engagées par les hautes autorités de l’Etat, l’Algérie engage aussi un renouveau économique capable de placer notre pays comme une force économique émergente, car elle en a les capacités, et la volonté populaire et présidentielle est bien présente aujourd’hui pour concrétiser ce grand changement qui connaitra son accélération avec le début de l’année prochaine.

Par Abdelmadjid Blidi

Ouest Tribune, 29/11/2021

#Algérie #Constitution #Elections