Alger empêchera le Maroc d’imposer le fait accompli au Sahara

Sahara Occidental, Algérie, Israël, normalisation – Alger empêchera le Maroc d’imposer le fait accompli au Sahara

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a affirmé, dans un entretien accordé à Al Quds Al Arabi, que l’Algérie est visée à cause de ses positions soutenant les causes palestinienne et sahraouie.

« La relation entre le Maroc et Israël et ses conséquences sur le Sahara occidental, ainsi que la relation entre Israël et la cause palestinienne dans le cadre de la normalisation des pays arabes, vont dessiner les contours du nouveau monde arabe », a-t-il expliqué. Et de mettre en garde, « si l’Algérie est encerclée et sa sécurité intérieure déstabilisée, les adeptes de la normalisation, mais aussi ceux qui attendent de normaliser, seront heureux car l’Algérie refuse la normalisation par principe ».

Dans ce contexte, le ministre des Affaires étrangères précise que le Maroc « ne peut imposer ses thèses sur le Sahara occidental tant qu’il existe une citadelle imprenable appelée Algérie ». Cette dernière, a-t-il fait savoir à qui de droit, soutient les droits des peuples palestinien et sahraoui et continuera à le faire.

« Nous n’avons aucune intention, ni maintenant ni à l’avenir, d’abandonner ce principe », a-t-il soufflé. Et d’ajouter, « C’est la raison pour laquelle l’Algérie est ciblée une fois de plus. Car il est impossible d’imposer le fait accompli au Sahara occidental y compris après la reconnaissance de Donald Trump (l’ancien président américain a reconnu une prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental) ».

Pour bien charger notre pays, le chef de la diplomatie algérienne révèle l’existence de lobbies aux Etats-Unis et en France qui travaillent inlassablement à « noircir l’image de l’Algérie et blanchir celle du Maroc ».

Concernant le prochain sommet des pays de la Ligue arabe que l’Algérie compte organiser, Ramtane Lamamra a accusé des parties de tenter de le torpiller. « S’ils n’y arrivent pas, ils feront en sorte que les représentations soient faibles », a-t-il révélé à nouveau. Et de regretter, « les masques sont tombés, chaque partie est retournée dans son camp ».

Par ailleurs, M. Lamamra a tenu à lancer un message : « L’Algérie est un pays qui a des principes. Il ne sera à la solde d’aucune puissance ».

Skander Boutaiba

La patrie news, 29/11/2021

#Maroc #Algérie #Sahara_Occidental #Israël