Tunisie: L’Ordre des avocats condamne l’alliance Maroc-Israël

Kaïs, Saëd, normalisation – Tunisie: L’Ordre des avocats condamne l’alliance Maroc-Israël

L’exécutif tunisien, avec à sa tête le chef de l’Etat, Kais Saied, se gardera bien de commenter la célébration de l’alliance entre le Maroc et Israël. Ce que ne peut pas dire le président de la République, c’est l’Ordre national des avocats de Tunisie (ONAT) qui le dira à sa place.

La lune de miel entre Rabat et Tel Aviv passe mal à l’ONAT, notamment la flopée de conventions sécuritaires paraphées par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita et le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, qui était en visite au Maroc. Dans un communiqué émis le 26 novembre 2021, l’ONAT invite “les forces progressistes libres du Maroc” à stopper net “ce péril” imminent et à arrêter immédiatement la normalisation entre les deux nations.

Pas sûr que cet appel soit entendu quand on sait que cette affaire a été scellée depuis belle lurette et que le rapprochement avec les Israéliens est le prix à payer pour que Washington bénisse le projet du roi du Maroc, Mohammed VI, sur le Sahara occidental

L’ONAT est d’avis que les tractations entre le Maroc et “l’entité sioniste” sont une bravade en direction des citoyens arabes et des pays du Maghreb arabe…

 Sauf que pour l’instant aucun pays arabe n’a dénoncé les actes posés par Rabat et Tel Aviv. Les dirigeants arabes sont certainement en train de peser ce que leur coûterait une condamnation ferme ou même de principe et ce que leur rapporte leur silence, à défaut d’avoir les moyens de leur indignation en boycottant carrément le Maroc à cause de ses agissements. Et oui, les temps changent, et ça Mohammed VI l’a bien compris et en joue pleinement…

Tunisie numérique, 26/11/2021

#Maroc #Israël #Tunisie #Ordre_avocats #Kaïs_Saïed