Maroc: La mobilisation de la rue marocaine n’affaiblit pas

Maroc, Israël, pass vaccinal – Maroc: La mobilisation de la rue marocaine n’affaiblit pas

Le trône du Commandeur des croyants tiendra-t-il face à la grande mobilisation de la rue marocaine, en colère contre l’exigence du port du pass vaccinal, de la détérioration des conditions de vie des citoyens et surtout de la normalisation avec l’entité sioniste au détriment de la cause palestinienne dont le peuple marocain reste attachée.

Malgré les mesures de durcissement liées au protocole sanitaire et la recrudescence de la répression de l’appareil sécuritaire du Makhzen, les marocains reprennent le cycle des manifestations quotidiennes dont des manifestations nocturnes destinées à mobiliser la population pour renverser ce régime qui ne lésine pas sur les moyens répressifs pour ôter la dignité aux marocains.
Les slogans scandés et véhiculés ne laissent planer aucun doute sur la détermination des manifestants, à renverser un régime prédateur , féodal et moyenâgeux, devenu une girouette de l’entité sioniste.

L’annonce de la visite du boucher de Ghaza, lors de l’agression faisant des dizaines de morts parmi les palestiniens civils et aussi quatre femmes marocaines, en l’occurrence Benny Gantz, ministre de la guerre de l’entité sioniste, n’a pas laisser les marocains indifférents.

Ainsi, et à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le « Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation » a appelé les Marocains à descendre dans la rue à travers le Maroc.

Le Front a souligné qu’il fallait respecter la position de principe du peuple marocain qui continuait de soutenir la cause palestinienne.

Algérie54

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Gantz, « le boucher de Gaza » au Maroc : appels à des manifestations

Le Front marocain de soutien à la Palestine et au refus de la normalisation organisera le mercredi 24 novembre devant le Parlement à Rabat un sit-in pour protester contre la visite prévue ce soir au Maroc du ministre israélien de la Défense Benny Gantz.

Le Front a exhorté le peuple marocain à rejeter la normalisation, à travers une forte participation su sit-in.
« Toutes les organisations qui soutiennent la cause palestinienne et refuse la politique de normalisation marocaine, tous les militants et militantes et l’ensemble du peuple marocain sont invités à exprimer leur refus populaire à l’accueil du boucher de Gaza au Maroc », a-t-il insisté dans un communiqué.

Selon le site de la télévision libanaise d’information al-Mayadeen, le bureau de Gantz a annoncé que la visite visait à « renforcer la coopération en matière de sécurité et à signer des accords de sécurité » entre les deux parties.
Cette visite comprend la délégation  la plus haut-placée sur le plan sécuritaire, depuis que les deux parties ont signé un accord pour normaliser leurs relations à la fin de l’an dernier. Elle devrait durer deux jours.

Un responsable israélien a expliqué que la visite vise à « poser la pierre angulaire de l’établissement de futures relations de sécurité entre Israël et le Maroc ».
« Nous avons eu une certaine coopération, mais nous allons l’officialiser maintenant. C’est une annonce publique de notre partenariat », a-t-il ajouté, selon al-Mayadeen citant des médias israéliens.

En août dernier, le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid s’est rendu au Maroc et a ouvert une représentation israélienne à Rabat, en présence du vice-ministre marocain des Affaires étrangères Mohsen Jazouli.

Fin juillet, des milliers de Marocains ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux sous le slogan « No_Welcome to the Sionists_in_my country », pour exprimer leur refus à l’accueil fait officiellement par le Maroc aux premières délégations touristiques venant d’ »Israël », les qualifiant de « criminels de guerre ».

Al Manar, 23/11/2021

#Maroc #Israël #Benny_Gantz #Normalisation #Manifestations

Be the first to comment

Leave a Reply