Algérie. 1 942 milliards de dinars alloués à l’aide sociale

Algérie, loi des finances, budget, aide sociale – Algérie. 1 942 milliards de dinars alloués à l’aide sociale

Le Premier ministre, Aymène Benabderrahmane, a affirmé hier, à l’Assemblée nationale, que l’État n’a jamais eu l’intention de renoncer à l’aide sociale au profit des couches sociales les plus vulnérables, révélant que cette aide serait à l’avenir en espèces.

Le Premier ministre, le ministre des Finances, a déclaré en outre, lors de son discours, après le vote des parlementaires à la majorité pour le projet de loi de finances 2022, que l’État algérien est un État social fondé sur les principes de la Déclaration du 1er novembre.

Le Premier ministre a également révélé que la loi de finances 2022 a alloué 1 942 milliards de dinars algériens à l’aide sociale.

Aymène Benabderrahmane a ajouté que l’État avait gardé en l’état les subventions alors qu’il savait que cette subvention n’allait pas entièrement à ses propriétaires. Le Premier ministre a également souligné que l’État soutiendra les couches vulnérables fragiles et moyennes. Il veillera également à ce que les subventions vont aller directement à leurs propriétaires, qui seront cette fois-ci en espèces.

Le ministre a expliqué que le projet de loi de finances pour l’année 2022 vise à encourager les activités qui produisent la richesse et protègent l’économie, ainsi que la bonne canalisation du soutien de l’État pour qu’il arrive à bon port, c’est-à-dire à ceux qui le méritent.

Pour le Premier ministre, ces mesures viennent protéger le pouvoir d’achat et protéger l’argent et contrecarrer le gaspillage de l’argent de l’Etat, ainsi que son et de « son utilisation à d’autres fins ».

L’Express, 18/11/2021

#Algérie #Budget #Loi_finances #Aide_sociale