La vengeance du Maroc et d’Israël sur l’Algérie

Tags: Maroc, Israël, Algérie, Sahara Occidental, Palestine – La vengeance du Maroc et d’Israël sur l’Algérie

Grâce à son allégeance à Israël, sa loyauté impérialo-sioniste, le Maroc a permis depuis bien longtemps à l’entité sioniste de s’assurer une base régionale hautement stratégique, épine plantée au cœur du Maghreb et de l’Afrique en général surtout avec cette poussée diplomatique marocaine de frayer à l’Etat hébreu un siège d’observateur à l’Union africaine (UA). Une présence qui sert bien les intérêts stratégiques de Tel-Aviv et sa vision de déstabilisation du continent africain, voire même l’implosion de l’organisation panafricaine et son éclatement à brève échéance et pour certains Etas africains leur écartement progressif du principe du non-alignement.

Les grandes lignes tracées par cet agenda concocté par l’axe Rabat-Tel-Aviv visent comme point de mire l’Algérie dans le but de la débarrasser de son label constant d’antisionisme. En effet, la position de l’Algérie en tant que pays pivot œuvrant pour la paix et la coopération, suit avec beaucoup de préoccupations les développements intervenus aux niveaux régional et international en réitérant à chaque occasion sa position constante en faveur de la promotion de solutions pacifiques et politiques aux conflits et crises, loin de toute ingérence étrangère, dont la validité et l’importance sont constamment confirmées sur le terrain.

Dans cet esprit constant, l’Algérie continuera à défendre les causes justes des peuples qui luttent pour le recouvrement de leurs droits fondamentaux, y compris leur droit inaliénable à l’autodétermination, notamment en Palestine et au Sahara occidental. Un engagement permanent aux cotés de la cause palestinienne caractérisé par la condamnation de la persistance des pratiques répressives de l’occupation israélienne contre le peuple palestinien et son déni total du processus de paix et des résolutions pertinentes des Nations unies et de la légalité internationale.

Avec la même détermination, l’Algérie réaffirme son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, l’organisation d’un référendum libre et équitable permettant au peuple sahraoui de déterminer son destin et décider de son avenir politique.

Pour l’Algérie, le peuple du Sahara occidental ne peut demeurer à jamais l’otage de l’intransigeance d’un Etat occupant qui a failli à plusieurs reprises à ses obligations internationales.

L’engagement ouvert sans équivoque de l’Algérie envers le peuple palestinien et sahraoui dérange et fait paniquer Israël et le Maroc qui voient en cela un obstacle à leur aventure criminelle. Face à cette position ferme de l’Algérie et de son peuple à défendre les droits des peuples palestinien et sahraoui, colonialisme et sionisme se sont associés pour comploter contre notre pays et surtout à diviser la société algérienne en soutenant le  » MAK  » dans ses idées séparatistes et terroristes. Pauvres apprentis sorciers, ils se mirent à jouer avec les mots, surenchères et toute une propagande comme s’il se fût agi d’objets et d’un corps inerte.

L’échec subi par leurs complots contre l’Algérie les a renvoyés à leur propre point de départ. Aventuriers perdus, ils cherchent leur chemin dans une forêt de signes indéchiffrables.

L’aggravation de la crise au Sahel, en Palestine et au Sahara occidental, à plus ou moins brève échéance, les soutiens du Maroc et d’Israël risquent d’assister, impuissants, à l’affaiblissement de cet Etat colonial et cet Etat sioniste. Le Maroc en particulier miné de l’intérieur pose à ses soutiens externes occidentaux et africains, avec de plus en plus d’acuité, le problème d’une révision efficace de leur proximité avec Rabat.
B. C.

Lemaghreb.dz, 16/11/2021

#Algérie #Maroc #Israël #Sahara_Occidental #Palestine #Union_Africaine