Le Maroc prévoit des tests dans les aéroports

Tags : Europe, UE, Maroc, covid, tests – Le Maroc prévoit des tests dans les aéroports

RABAT, 13 novembre (Reuters) – Le Maroc va procéder à des tests rapides de dépistage du COVID-19 auprès des passagers arrivant dans ses aéroports et ses ports, et refusera l’accès à tout visiteur dont le résultat sera positif, a déclaré le gouvernement samedi.

Cette mesure, qui renforce l’exigence existante d’un test PCR négatif 48 heures avant le départ, vise à protéger le pays dans un contexte de recrudescence des cas en Europe, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Les voyageurs dont le test est positif doivent être renvoyés aux frais de la compagnie aérienne qui les a fait entrer dans le pays, à moins qu’ils ne disposent d’un document de résidence permanente, a-t-il précisé.

Les passagers qui se rendent au Maroc doivent également être munis d’une preuve de vaccination. Le pays a rendu le carnet de vaccination obligatoire pour accéder aux lieux publics après avoir vacciné plus de 50 % de sa population.

Le Maroc a administré plus de doses de vaccin contre le coronavirus que tout autre pays africain, inoculant 24,3 millions de personnes sur une population de 36 millions. Il a également commencé à administrer des injections de rappel.

Mercredi dernier, le pays a mis fin à un couvre-feu nocturne visant à lutter contre le COVID-19 qu’il avait introduit en mars 2020 après une baisse des cas par rapport au pic de l’été.

Reuters