Ce sont les familles riches qui profitent des subventions

Tags : Algérie, loi des finances, budget, subventions – Ce sont les familles riches qui profitent des subventions

Aimene : les familles riches bénéficient de 100 milliards de dinars de subventions – Dans notre pays, ce sont les familles riches qui sont les plus avantagées avec 100 milliards de dinars de subventions généralisées. On vous éclaire à ce sujet

Qui profite réellement des subventions liées aux produits de première nécessité de l’État ? En effet, la question a toujours suscité des controverses. C’est d’ailleurs pourquoi le gouvernement, dans son projet de la Loi de finances 2022, œuvre à mieux cibler les familles dans le besoin. Car, à ce propos, les riches seraient ceux qui profiteraient le plus des subventions étatiques en Algérie avec 100 milliards de dinars.

C’est le Premier ministre qui a avancé ce chiffre. En réalité, seulement 76 milliards de dinars atteignent les familles à faible revenu, précise Aimene Benabderrahmane. Ainsi, le responsable a exposé ces données au sein de l’Assemblée populaire nationale (APN), ce 13 novembre 2021. C’est afin de mettre au clair la levée de la subvention inscrite dans le PLF de la nouvelle année.

De ce fait, les 17 milliards de dollars alloués à la subvention ne parviennent pas exclusivement à ceux qui les méritent, souligne Benabderrahmane. Dans ce sens, il explique que des intermédiaires en tirent également profit. Ces derniers touchent annuellement 152 milliards avec les transferts sociaux, a-t-il ajouté.

Les subventions cibelées contribueront-elles au développement du pays ?

À cause des subventions généralisées en Algérie, le budget déduit du revenu global de l’État n’aide pas réellement les nécessiteux. Cela, en sachant que l’ensemble des citoyens algériens bénéficient des mêmes avantages. Dans cette optique, le Premier ministre a soutenu que son gouvernement veut supprimer les aides inefficaces.

C’est en utilisant l’argent public d’une manière plus étudiée. Et en limitant ce soutien financier aux plus démunis. Ce faisant, l’Algérie permettra d’économiser l’argent de sa Trésorerie pour son développement, a-t-il mis en évidence. D’ailleurs, 13 % du revenu global de notre pays a été dédié à ces subventions en 2019, a-t-il noté.

MH

Le Réveil d’Algérie, 14/11/2021

#Algérie #Subventions #Loi_finances