Monoxyde de carbone: Une famille entière décimée au Maroc

Tags: Maroc, monoxyde de carbon, intoxication – Monoxyde de carbone: Une famille entière décimée au Maroc

Originaires de Toulouse, quatre membres d’une même famille, dont deux fillettes, sont morts dans un accident semble-t-il dû à un chauffage défectueux, lors d’un séjour au Maroc.

C’est l’un des fléaux domestiques régulièrement dénoncés par la presse marocaine. Les intoxications au monoxyde de carbone, émanant de chauffe-eau ou d’appareils de chauffage au gaz butane font chaque année de nombreuses victimes, de l’autre côté de la méditerranée. Une famille originaire de Toulouse vient d’en payer le lourd tribut.

En vacances près de Rabat
Partis passer quelques jours de vacances à Kénitra (Maroc), une ville proche de Rabat, quatre de ses membres sont morts, dans la nuit de vendredi 5 à samedi 6 novembre 2021, vraisemblablement des suites d’une intoxication au gaz.

Selon La Dépêche du Midi, le père de famille, un homme d’une trentaine d’années, la grand-mère, une femme de 60 ans, et deux fillettes n’ont pu être réanimés au matin.

La mère de famille sort du coma
Ce sont des voisins qui, alertés par l’odeur du butane, ont prévenu les secours. La mère de famille, pour sa part, aurait survécu après de longues heures de coma.

Chaque année en France, 5 000 personnes subissent des intoxications au monoxyde de carbone et une centaine en meurent.

Monoxyde de carbone : un péril invisible et inodore

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique totalement indétectable. Il est invisible, inodore, non irritant et provient de la combustion de matières organiques dans un environnement insuffisamment pourvu en oxygène.

En clair, il peut être produit par tous les types de matériels de chauffage qui fonctionnent au fuel, au bois, au gaz, au charbon ou encore à l’éthanol. En France, les trois quarts des intoxications ont lieu entre octobre et mars.
Le gaz a aussi la particularité de se rependre très rapidement. Une fois inhalé, il pénètre l’organisme en se fixant aux globules rouges et perturbe l’apport d’oxygène vers les différents organes. En seulement une heure, il peut provoquer un coma, voire la mort.
Certains signes peuvent trahir sa présence. Des maux de tête, des nausées ou des vomissements font partie des premiers symptômes.

Source : Actu Toulouse, 09/11/2021

#Maroc #Monoxyde_de_carbone #Intoxication