Allemagne-covid: Nombre élevé de contaminations

Tags : Allemagne, covid19, coronavirus, contaminations – Allemagne-covid: Nombre élevé de contaminations

BERLIN (AP) – Le centre national allemand de contrôle des maladies a signalé mercredi un nombre record de nouveaux cas de coronavirus, alors que l’un des meilleurs virologues du pays a averti qu’un autre verrouillage serait nécessaire si les vaccinations ne s’accélèrent pas rapidement.

Les 39 676 cas enregistrés par l’Institut Robert Koch ont dépassé le précédent record quotidien de 37 120 nouveaux cas signalés vendredi. L’institut a déclaré que le taux d’infection en Allemagne était passé à 232,1 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours.

« Nous avons une véritable situation d’urgence en ce moment », a déclaré Christian Drosten, chef du service de virologie à l’hôpital Charite de Berlin, à propos de la situation dans de nombreuses unités de soins intensifs hospitalières à travers le pays. « Nous devons faire quelque chose tout de suite. »

Les responsables gouvernementaux ont déclaré à plusieurs reprises qu’ils n’avaient pas l’intention d’imposer des fermetures et ont plutôt appelé les résidents à se faire vacciner.

L’Allemagne a actuellement un gouvernement national intérimaire à la suite des élections fédérales de septembre. Les partis qui devraient former le prochain gouvernement prévoient de présenter cette semaine une législation qui permettrait à une déclaration depuis mars 2020 d’une « situation épidémique de portée nationale » d’expirer à la fin du mois et fournirait un nouveau cadre juridique pour instituer le coronavirus. les mesures.

Comme pendant les autres périodes de la pandémie, le pays dispose d’un patchwork de règles régionales. La plupart des endroits restreignent l’accès à de nombreuses installations et événements intérieurs aux personnes qui ont été vaccinées contre le virus, se sont remises du COVID-19 ou ont récemment reçu des résultats de test négatifs – cette dernière catégorie étant désormais exclue dans certaines régions. Cependant, les règles sont souvent appliquées avec laxisme.

Plusieurs hôpitaux ont déclaré ces derniers jours qu’ils travaillaient à nouveau à leurs limites et avaient des unités de soins intensifs si pleines de patients COVID-19 qu’ils ne pouvaient pas admettre de nouveaux patients pour le moment.

La Charité de Berlin a déclaré mardi qu’elle devait annuler les chirurgies prévues en raison du nombre de membres du personnel s’occupant de personnes atteintes de COVID-19. Les autorités ont déclaré que la plupart des derniers patients ne sont pas vaccinés.

Environ 67 % de la population allemande de 83 millions d’habitants est entièrement vaccinée, selon les chiffres officiels. Contrairement à certains autres pays européens, le gouvernement a rechigné à rendre les vaccins obligatoires pour tout groupe professionnel.

« Nous devons probablement contrôler à nouveau l’activité d’infection par des mesures de contact – pas probablement, mais certainement », a-t-il déclaré.

« Nous sommes dans une mauvaise situation : nous avons 15 millions de personnes qui auraient pu être vaccinées et auraient dû être vaccinées », a déclaré Drosten, ajoutant qu’au moins 100 000 autres personnes pourraient mourir du COVID-19 si les vaccinations ne reprennent pas rapidement.

Depuis le début de la pandémie, 96 963 personnes sont décédées du COVID-19 en Allemagne, selon les chiffres officiels.

Le comité permanent du pays sur les vaccinations, le Stiko, a publié mercredi une nouvelle recommandation conseillant que toutes les personnes de moins de 30 ans ne reçoivent que le vaccin Pfizer-BioNTech.

Le Stiko a déclaré que la recommandation était basée sur des analyses récentes montrant qu’un effet secondaire rare, une inflammation cardiaque et thoracique, était observé plus fréquemment chez les receveurs de moins de 30 ans du vaccin fabriqué par Moderna que ceux qui avaient reçu le vaccin Pfizer-BioNTech.

L’effet secondaire semble être rare et, dans la plupart des cas, les gens se rétablissent sans aucun problème.

#Allemagne #Covid19 #Coronavirus