Maroc-Algérie. Vous êtes méprisable majesté !

Tags : Maroc, Algérie, Israël – Maroc-Algérie. Vous êtes méprisable majesté !

Très attendu, surtout en Algérie après le bombardement par missiles d’un convoi de camions algériens qui a provoqué la mort de trois de nos compatriotes la semaine dernière à la frontière entre la Mauritanie et les territoires libérés du Sahara occidental, le discours du roi du Maroc n’a été finalement qu’un chapelet d’arrogance, de mépris, d’indignité et d’inhumanité. Mohamed VI, dont la colonisation du Sahara occidental est une question de vie ou de mort pour son royaume et surtout son trône, a été odieux dans son traditionnel discours annuel célébrant la «Marche Verte», c’est-à-dire l’occupation de force des territoires sahraouis en 1975. Pas une moindre allusion à l’assassinat des trois Algériens par son armée. Comme s’il s’agissait d’un fait divers qui ne mérite pas qu’on s’y attarde !

On savait cet homme arrogant mais on n’était loin de penser qu’il pouvait, lui qui se prétend «Amir al Mouminine» (commandeur des croyants), être aussi inhumain. A moins qu’il fût dans un état second quand il prononça samedi soir son allocution, le roi M6 a vraiment joué le fou. La moindre des choses à dire aurait été de regretter «l’incident» voire même prétendre que ce n’était pas son armée qui avait commis l’odieux forfait. Mais non, Mohamed VI a préféré zapper cet évènement tragique. Du coup, il envoie un très mauvais message à l’Algérie. Par son attitude hautaine et déshumanisée, ce roi confirme qu’il ne s’élèvera jamais à la noblesse de son titre qui lui commande une autre posture que celle, minable, qu’il a affichée samedi soir.

En tant qu’État et en tant que peuple, nous autres Algériens avons bien compris son message. Le jeune monarque cherche la guerre pour mettre à exécution les plans machiavéliques de ses mentors sionistes dans la perspective de sulfureux bouleversements géopolitiques en gestation dans leurs laboratoires.

Forte de son expérience, de son passé glorieux comme acteur de la paix dans le monde, l’Algérie ne doit pas se laisser entraîner dans ce piège de la confrontation par les déclarations (ou les non déclarations plus exactement) de ce roi fantoche. Il faut juste leur opposer un assourdissant silence. Parce que, à un certain niveau d’ignominie, il n y a plus de place à la négociation.

Mohamed VI restera pour la postérité comme la plus grande menace, pas seulement pour notre région mais aussi pour notre religion. En s’alliant avec l’axe du mal composé de l’entité sioniste, des Etats Unis et des monarchies moyenâgeuses du Golfe, il aura prouvé qu’il était capable du pire pour s’offrir le meilleur.

Notre pays doit donc ranger ses spasmes de samedi soir dans la case des non évènements. La plus belle femme ne peut donner que ce qu’elle a. Le roi du Maroc aussi. Il est peut-être même plus à plaindre qu’à blâmer !

Par Imane B.

L’Est Républicain, 08/11/2021

#Algérie #Maroc #Israël