Le Maroc lève le degré des hostilités

Le Maroc lève le degré des hostilités – Embraser la région, entrainer l’Algérie dans la spirale infernale de violence et de guerre. Les masques sont tombés.

La succession d’actes hostiles à l’Algérie a atteint son paroxysme avec l’attaque meurtrière contre des citoyens algériens par l’armée marocaine. Ce crime, d’une extrême gravité, un véritable terrorisme d’Etat, constitue la preuve que l’escalade préméditée par la partie marocaine n’a d’autre objectif que de pousser au paroxysme la confrontation et à entrainer la région dans une spirale de guerre et de violence. Les faits le prouvent. Le royaume ne cesse de lancer des campagnes de propagande venimeuses contre l’Algérie, son peuple et ses dirigeants. Son expansionnisme, ses conspirations, subversives autant qu’haineuses, ne se comptent plus. Plus grave.

La normalisation des relations marocaines avec l’État sioniste n’est rien d’autre que la matérialisation d’un complot contre la stabilité de l’Algérie . Embraser la région, entrainer l’Algérie dans la spirale infernale de violence et de guerre. Les desseins du Makhzen font tomber leurs masques. L’agressivité, l’hostilité viscérale et le bellicisme criminel des forces d’occupation marocaines se confirment avec l’assassinat odieux de trois ressortissants algériens par le bombardement barbare de leurs camions, alors qu’ils faisaient la liaison Nouakchott-Ouargla, dans un mouvement naturel d’échanges commerciaux.

C’est ce qu’avait indiqué la présidence de la République, faisant état de plusieurs facteurs désignant les forces d’occupation marocaines au Sahara occidental comme «ayant commis, avec un armement sophistiqué, ce lâche assassinat».

Réflexion, 05/11/2021