La Tunisie veut augmenter le volume de gaz importé d’Algérie

La Tunisie veut augmenter le volume de gaz importé d’Algérie et l’exploitation de l’interconnexion électrique entre les deux pays et la possibilité d’augmenter le volume d’approvisionnement de la Tunisie en pétrole, gaz de pétrole liquéfié et gaz butane

(TAP) – La ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie Neila Gongi a tenu mercredi une réunion VTC avec le ministre algérien de l’Énergie et des Mines Mohamed Arkab, au cours de laquelle elle a exprimé le souhait de la Tunisie d’augmenter le volume de gaz naturel importé d’Algérie.

Dans un communiqué du ministère de l’Industrie publié jeudi, Gongi a en outre souligné la nécessité de mettre à jour les études menées à cet égard, afin d’assurer la continuité de l’approvisionnement en gaz naturel algérien vers les régions frontalières tunisiennes telles que Sidi Youssef, première étape du projet d’approvisionnement pour ces régions.

Les deux ministres ont également souligné les moyens à mobiliser pour favoriser la coopération bilatérale, notamment le développement de l’exploitation de l’interconnexion électrique entre les deux pays et la possibilité d’augmenter le volume d’approvisionnement de la Tunisie en pétrole, gaz de pétrole liquéfié et gaz butane.

Le ministre algérien a rappelé pour sa part, les instructions du président algérien Abdelmadjid Tebboune concernant le développement de la coopération et le partage d’expériences entre la Tunisie et l’Algérie et la poursuite de l’activation des commissions mixtes tuniso-algérienne.

Par ailleurs, il a salué l’expérience tunisienne dans le domaine de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, réalisée dans le cadre de projets de partenariat public-privé, d’autant plus que la Tunisie se distingue, aujourd’hui, par le meilleur taux au niveau africain dans cette activité.

Gongi a affirmé à cet égard, la volonté de son département de partager avec l’Algérie son expérience et son expertise dans ce domaine.

Dans un autre ordre d’idées, les deux ministres ont souligné la nécessité de favoriser la coopération dans le secteur minier, notamment dans la transformation des phosphates et la production d’engrais phosphatés.

TAP, 04/11/2021