Un ancien terroriste qui résidait à Chartres renvoyé au Maroc

Un ancien terroriste qui résidait à Chartres renvoyé au Maroc – France 3 a précisé qu’Abdelilah Ziyad vivait dans la commune d’Eure-et-Loir depuis plus de quinze ans.

En 1997, Abdelilah Ziyad avait été condamné par un tribunal français à huit ans de prison pour avoir commandité un attentat survenu en 1994 dans un hôtel de luxe de Marrakech. L’explosion d’une bombe avait tué deux touristes espagnols et grièvement blessé une touriste française. Alors qu’il résidait sous surveillance judiciaire à Chartres en Eure-et-Loir depuis plus de quinze ans, l’ancien terroriste a été expulsé depuis la France vers le Maroc dont il est ressortissant.

Selon France 3 ce samedi 30 octobre, Abdelilah Ziyad a été présenté à la justice marocaine et entendu par un juge d’instruction dans son pays d’origine. C’est un responsable de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) au Maroc qui a relayé l’information sans préciser les charges retenues contre l’homme.

Un passé très sombre

Âgé de 63 ans, celui qui était surnommé « Rachid » aurait été un fervent militant du Mouvement de la jeunesse islamiste marocaine (MJIM), un des premiers réseaux terroristes organisés en France dans les années 1990. Le groupe d’opposition composé d’une trentaine de membres agissait notamment en région parisienne et près d’Orléans. Abdelilah Ziyad était d’ailleurs considéré comme l’émir de ce réseau islamiste. L’homme aurait aussi été un mentor d’Ismaïl Mostefaï, l’un des terroristes du Bataclan.